Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

La commission des sciences s’engage à protéger la recherche agricole des coupes budgétaires

Menacé, l'Institut Volcani prévient que si la réduction de 20 % de son budget était approuvée, il gèlerait tous ses travaux et devrait renoncer à des contrats nationaux et internationaux

Vue aérienne de l'Institut Volcani. (Crédit : Yigal Elad/Wikipedia)
Vue aérienne de l'Institut Volcani. (Crédit : Yigal Elad/Wikipedia)

Le député Ayman Odeh (Hadash-Taal), président de la commission de la Science et de la Technologie, s’engage à faire avancer un projet de loi visant à protéger l’Institut Volcani, l’organisme israélien de recherche agricole de renommée mondiale, des coupes budgétaires qui pourraient potentiellement mettre fin à ses activités.

L’institut a prévenu que si la réduction prévue de plus de 20 % de son budget était approuvée, il gèlerait tous ses travaux de recherche et devrait renoncer à des contrats de recherche nationaux et internationaux d’une valeur de plusieurs dizaines de millions de shekels.

S’adressant à la commission, le vice-ministre de l’agriculture Moshe Abutbul (Shas) a déclaré que la réduction budgétaire proposée « causerait un grand préjudice à la science et à la technologie », s’engageant à « se battre jusqu’à la dernière goutte pour qu’il n’y ait pas de dommage ».

En réponse, Yorai Lahav-Hertzanu (Yesh Atid) a blâmé Abutbul pour la menace qui pèse sur l’institut, affirmant qu’en tant que représentant du gouvernement, « vous fixez les priorités. Au lieu de la science et de l’innovation, vous transférez des centaines de millions à l’identité juive ».

Dimanche, le cabinet a voté l’allocation de 25 millions de shekels pour la création d’une Autorité de l’identité nationale juive dirigée par le député d’extrême droite Avi Maoz, un vice-ministre du bureau du Premier ministre et le représentant à la Knesset du parti anti-LGBTQ Noam.

La critique de Lahav-Hertzanu a été reprise par Naama Lazimi (Avoda), qui a déclaré qu’en proposant de réduire le budget du ministère de l’Agriculture de 12 %, « vous avez éliminé le ministère » – ce à quoi Abutbul a répondu que « le gouvernement précédent a tout éliminé, nous soutenons l’agriculture et les agriculteurs ».

Un représentant du ministère des Finances a expliqué aux législateurs que la décision concernant les programmes à supprimer avait été prise par le ministère lui-même et qu’elle avait été « exécutée à la discrétion du ministre de l’Agriculture ».

L’année dernière, selon des sources de l’institut, 320 millions de shekels avaient été prévus au budget. Mais suite à la guerre qui a éclaté en réponse au massacre du 7 octobre perpétré par le Hamas, le budget a été réduit à 304 millions de shekels.

Avant la guerre, le gouvernement avait prévu un budget 2024 de 343 millions de shekels pour l’institut, ont ajouté les sources. Les plans actuels du ministère des Finances prévoient de réduire ce budget à 277 millions de shekels, ont-elles précisé.

Si ces nouvelles réductions sont approuvées, l’institut devra également supprimer 24 postes de chercheurs cette année en ne pourvoyant pas les postes vacants et en ne remplaçant pas les personnes qui sont parties à la retraite.

Sivan Yankowitz, du département du budget du ministère, a toutefois affirmé aux députés que le ministre de l’Agriculture, Avi Dichter, avait demandé à ses collaborateurs « de ne pas porter préjudice aux agriculteurs ni au secteur agricole suite aux difficultés qu’ils rencontrent en raison du 7 octobre » et que le ministère avait donc décidé de procéder à une « réduction significative des effectifs de l’institut de recherche ».

« Cela signifie que si nous voulons augmenter le financement de la direction de la recherche agricole, il y aura un préjudice dans [notre] soutien aux agriculteurs », a-t-elle déclaré.

Lors d’un débat spécial sur le budget, Vladimir Beliak (Yesh Atid), a indiqué que si Dichter et Abutbul ne parvenaient pas à bloquer la réduction du financement de l’institut, ils devraient démissionner.

Sue Surkes a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.