La communauté juive demande l’interdiction des fêtes dans un ancien camp de concentration lituanien
Rechercher

La communauté juive demande l’interdiction des fêtes dans un ancien camp de concentration lituanien

Selon Efraim Zuroff, le site « a été transformé en un centre de loisirs et de divertissement qui viole la mémoire des victimes »

Une équipe de tournage se préparant à filmer dans l'ancien camp de concentration connue sous le nom de septième Fort à Kaunas, en Lituanie, le 12 juillet 2016 (Crédit : Cnaan Liphshiz)
Une équipe de tournage se préparant à filmer dans l'ancien camp de concentration connue sous le nom de septième Fort à Kaunas, en Lituanie, le 12 juillet 2016 (Crédit : Cnaan Liphshiz)

Un chasseur de nazis de premier plan d’Israël et la communauté juive de Lituanie ont demandé au maire de la ville de Kaunas d’arrêter d’utiliser un ancien camp de concentration à des fins récréatives.

Efraim Zuroff, le directeur israélien du Centre Simon Wiesenthal, a écrit au maire de Kaunas, Visvaldas Matijosaitis, au sujet du lieu connu sous le nom du septième Fort après qu’il a été notifié que diverses activités sont organisées sur le terrain, y compris des chasses au trésor, des camps d’été, des fêtes costumées pour adultes, des excursions de camping et des barbecues.

« Comme vous le savez sans doute, le site du meurtre en masse de plusieurs milliers de Juifs en 1941 a été privatisée il y a plusieurs années, et a été transformé en un centre de loisirs et de divertissement qui viole la mémoire des victimes », a dénoncé Zuroff, qui a mené sa propre enquête sur le site avec l’écrivain lituanien Ruta Vanagaitė.

« Je vous exhorte à suspendre immédiatement ces activités au septième Fort et de trouver un moyen de rendre le site à la municipalité ou à un organisme dont le but sera d’honorer la mémoire des victimes, plutôt que de les insulter », a ajouté Zuroff.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...