Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

La Finlande confirme sa participation à l’Eurovision malgré celle d’Israël

Après avoir menacé de se retirer du concours, la chaîne publique finlandaise, Yle, a décidé de respecter la décision de l'UER de ne pas exclure Israël

Illustration : Les animateurs Alesha Dixon, Graham Norton, Hannah Waddingham et Julia Sanina sur scène lors de la finale du concours Eurovision 2023, le 13 mai 2023, à la M&S Bank Arena de Liverpool, dans le nord de l’Angleterre. (Crédit : Paul Ellis/AFP)
Illustration : Les animateurs Alesha Dixon, Graham Norton, Hannah Waddingham et Julia Sanina sur scène lors de la finale du concours Eurovision 2023, le 13 mai 2023, à la M&S Bank Arena de Liverpool, dans le nord de l’Angleterre. (Crédit : Paul Ellis/AFP)

Le radiodiffuseur public finlandais Yle a confirmé mardi qu’il ne se retirerait pas du Concours Eurovision de la chanson de cette année, après avoir menacé de le faire si Israël y participait.

Dans un communiqué, Yle a déclaré avoir « décidé de respecter la décision du radiodiffuseur public européen (UER) concernant les sociétés de télévision participant au concours. Nous comprenons qu’il existe différents points de vue justifiés sur cette question…. nous espérons que la situation au Moyen-Orient pourra être résolue le plus rapidement possible ».

Le mois dernier, 1 400 musiciens finlandais et professionnels de l’industrie ont signé une pétition demandant à exclure Israel du concours en raison de la guerre en cours à Gaza et suggérant que Yle boycotterait l’événement si ce n’est pas le cas.

Le duo finlandais qui participe au concours de cette année, Windows95man, avait fait savoir au début du mois qu’il espérait qu’Israël ne participerait pas au concours.

« La situation est grave. Nous avons encore du temps jusqu’au printemps. Nous espérons que l’UER prendra les bonnes décisions », laissant entendre qu’il prendrait une décision quant à sa participation. Cependant, le duo a annoncé dans un communiqué aujourd’hui que « nous ne pensons pas qu’un retrait de notre part aurait un impact », bien que nous ayons l’intention de continuer à faire pression sur l’UER.

Des demandes similaires ont été faites par des groupes en Islande, en Norvège, au Danemark et en Irlande, bien que l’UER ait toujours maintenu qu’Israël serait autorisé à participer. A ce jour, aucun pays ne s’est retiré de la compétition en raison de la participation d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.