Une gare de Tel Aviv sera fermée pendant une semaine
Rechercher

Une gare de Tel Aviv sera fermée pendant une semaine

La gare Hashalom va être fermée pour cause de travaux sur la ligne de tramway ; un service de navettes gratuites va relier les stations

Des passagers attendent le bus près de la station Hashalom, au niveau des tours Azrieli, à Tel Aviv, le 22 septembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des passagers attendent le bus près de la station Hashalom, au niveau des tours Azrieli, à Tel Aviv, le 22 septembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La gare Hashalom de Tel Aviv est fermée depuis dimanche soir minuit, pour une durée d’une semaine, afin de réaliser des travaux sur la ligne de tramway, a annoncé la société publique Israel Railways.

Les trains en provenance du nord arriveront à la gare Savidor-Merkaz et les trains en provenance du sud termineront leur trajet à l’arrêt Hahagana. Des navettes transporteront gratuitement les voyageurs entre ces deux stations.

Les lignes qui relient Nahariya, au nord, et Beer Sheva, au sud, contourneront Tel Aviv.

La gare rouvrira le 12 mars au matin.

La Ligne rouge de tramway sera la première à Tel Aviv et reliera Petah Tikva a Bat Yam. Elle passera en dessous de la gare Hashalom.

Les travaux de constructions devraient être terminés pour 2021. À partir de ce moment, le tramway reliera le quartier d’Em Hamoshavot, à Petah Tikva, à la rue Herzl de Tel Aviv.

Le ministre des Transports Yisrael Katz (au centre) lors de la cérémonie d'ouverture du chantier du tram de Tel Aviv, le 19 février 207. (Crédit : Flash90)
Le ministre des Transports Yisrael Katz (au centre) lors de la cérémonie d’ouverture du chantier du tram de Tel Aviv, le 19 février 207. (Crédit : Flash90)

En mai 2015, le groupe China Railway Tunnel a remporté un appel d’offre d’une valeur de trois milliards de shekels pour participer à la construction tant attendue du tramway de Tel Aviv.

Le groupe China Railway Tunnel est une succursale du CREC, la plus grande entreprise de construction en Chine, qui entretient des liens commerciaux avec l’entreprise iranienne Khatam-al abiya, qui vaut des milliards. Cette entreprise a annoncé au début de l’année un projet de train à grande vitesse pour relier Téhéran à Ispahan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...