Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

La Knesset adopte une loi visant à réprimer l’emploi illégal de Palestiniens

Adoptée en 2e et 3e lecture par 18 voix pour contre 9, cette loi permet de suspendre les permis d'exploitation des personnes reconnues coupables de transport, d'hébergent ou d'employer d'étrangers irréguliers

Illustration : Des travailleurs palestiniens attendant de pouvoir entrer en Israël par le checkpoint de Qalqiliya, le 9 octobre 2012. (Crédit : Nasser Ishtayeh/AP)
Illustration : Des travailleurs palestiniens attendant de pouvoir entrer en Israël par le checkpoint de Qalqiliya, le 9 octobre 2012. (Crédit : Nasser Ishtayeh/AP)

La Knesset a adopté mercredi une loi visant à renforcer les sanctions pour les personnes qui transportent, hébergent ou emploient illégalement des étrangers en situation irrégulière – une mesure qui vise probablement les Palestiniens de Cisjordanie qui travaillent en Israël sans permis.

Selon cette loi, qui a été adoptée en deuxième et troisième lecture par la plénière de la Knesset (18-9), dans certaines circonstances, les personnes reconnues coupables d’avoir transporté ou hébergé illégalement des personnes en Israël peuvent se voir retirer leur permis d’exploitation pour une durée pouvant aller jusqu’à un an, soit le double de la période précédemment stipulée par la loi.

En outre, les tribunaux peuvent désormais ordonner « la confiscation des biens liés à l’infraction », y compris les voitures et les appartements.

Tant que les employeurs ne seront pas confrontés à des sanctions financières, « il n’y aura pas de changement », a déclaré la députée Yulia Malinovsky (Yisrael Beytenu), qui est à l’origine du projet de loi. Tout Israélien qui enfreint la loi doit savoir « qu’il en paiera le prix ».

Les résidents illégaux sont des « bombes à retardement qui commettent des attentats terroristes et assassinent notre peuple », a déclaré le président de la coalition Ofir Katz (Likud). « C’en est fini. Nous ne permettrons plus que le sang de nos frères et sœurs soit versé à cause de criminels avides d’argent. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.