Rechercher

La police de Berlin s’excuse après des photos inappropriées d’agents au Mémorial de la Shoah

Des images d’agents en uniforme ont été publiées au début du mois les montrant en train de faire des pompes au mémorial de la Shoah du centre de Berlin

Le mémorial de la Shoah pour les Juifs assassinés d’Europe, à Berlin, en Allemagne. (Crédit : CC BY-SA Chaosdna/Wikipedia)
Le mémorial de la Shoah pour les Juifs assassinés d’Europe, à Berlin, en Allemagne. (Crédit : CC BY-SA Chaosdna/Wikipedia)

La responsable de la police berlinoise s’est excusée lundi après que des images d’agents en uniforme ont été publiées au début du mois les montrant en train de faire des pompes en s’appuyant sur des dalles du mémorial de la Shoah installé dans le centre de la ville.

D’après le tabloïd BZ, qui a diffusé les captures d’écran tirées d’une vidéo, les policiers eux-mêmes se sont filmés lors du week-end de la Pentecôte, en mai. Ils avaient été déployés dans la zone en raison de manifestations.

Barbara Slowik, responsable de la police de Berlin, a déclaré que ses services examineraient l’incident en interne.

« Le comportement des collègues est un manque de respect à ce que représente ce mémorial et offense également la mémoire de ceux qui ont été assassinés », a déclaré Slowik.

Le syndicat GdP, qui représente les policiers, s’est également excusé et a condamné les agissements des policiers, ajoutant qu’il devait y avoir des « conséquences » pour les personnes impliquées. « Le mémorial de l’Holocauste n’est pas un terrain de jeu », a-t-il déclaré.

Uwe Neumärker, directeur de la Fondation Mémorial des Juifs assassinés d’Europe, s’est lui dit estomaqué : « Notre coopération avec la police de Berlin se déroule sans heurts et en toute confiance. Je suis d’autant plus abasourdi. L’Holocauste et les crimes du national-socialisme devraient être au centre de la formation des futurs fonctionnaires. »

Le mémorial de Berlin compte 2 700 dalles de béton gris et est situé près de la porte de Brandebourg. Il a ouvert ses portes en 2005, et est ouvert 24 heures sur 24, sans qu’aucune barrière ne l’entoure. Les visiteurs sont censés faire preuve d’un minimum de retenue quand ils visitent le site, et s’abstenir d’activités telles que courir et sauter d’une dalle à l’autre.

Malgré ces mises en garde, le mémorial fait souvent l’objet de selfies inappropriés qui désacralisent le lieu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...