La police met en garde les agitateurs politiques des réseaux sociaux – média
Rechercher

La police met en garde les agitateurs politiques des réseaux sociaux – média

Les internautes considérés comme encourageant la haine auraient été mis en garde par téléphone; il pourrait y avoir des arrestations en guise de prévention

La police israélienne lors d'une manifestation de droite dénonçant le gouvernement d'unité avec un panneau montrant Naftali Bennett et d'autres membres du parti Yamina ainsi que le politicien Ahmad Tibi, à droite, et Mansour Abbas, à gauche, à Ramat Gan, dans le centre d'Israël, le 2 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)
La police israélienne lors d'une manifestation de droite dénonçant le gouvernement d'unité avec un panneau montrant Naftali Bennett et d'autres membres du parti Yamina ainsi que le politicien Ahmad Tibi, à droite, et Mansour Abbas, à gauche, à Ramat Gan, dans le centre d'Israël, le 2 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)

Des internautes qui auraient encouragé la haine et les incitations en ligne contre des personnalités politiques, sur les réseaux sociaux, auraient reçu des appels téléphoniques d’avertissement au cours des dernières vingt-quatre heures et il leur aurait été demandé de cesser leurs agissements, a fait savoir la Douzième chaîne dans la journée de dimanche.

La chaîne a ajouté que la police et le Shin Bet continuent à contrôler étroitement les expressions de haine sur internet et qu’ils pourraient faire des arrestations préventives pour stopper les individus qui, selon eux, pourraient potentiellement passer à l’action violente.

Cette information est transmise au lendemain de l’émission par le chef du Shin Bet, Nadav Argaman, d’une rare mise en garde contre les incitations et les discours de haine sur les réseaux sociaux – disant qu’ils pourraient entraîner des actes de violence politique, et ce alors même qu’il semble de plus en plus probable que la prestation de serment de la coalition qui viendrait écarter du pouvoir le Premier ministre Benjamin Netanyahu aura bien lieu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...