Rechercher

La police romaine identifie les ados responsables d’avoir vandalisé des stèles juives et catholiques

Les vandales qui avaient détruit des pierres tombales sans motif apparent avaient été filmés. Ils avaient donné leurs noms au gardien

Une colonnade avec des monuments funéraires au  Campo Verano, à Rome. (Crédit : CC BY 2.0 Patrick Denker/Wikipedia)
Une colonnade avec des monuments funéraires au Campo Verano, à Rome. (Crédit : CC BY 2.0 Patrick Denker/Wikipedia)

ROME – La police a identifié quatre jeunes adolescents comme étant les voyous qui ont détruit ou renversé un grand nombre de stèles catholiques et juives au cimetière Verano de Rome.

Selon l’agence de presse italienne ANSA, les quatre vandales sont âgés de 13 et 14 ans et sont des enfants issus de « bonnes familles ».

Des caméras de surveillance les ont filmés en train de casser des stèles, des tombes et des plaques commémoratives dans quatre sections du cimetière, notamment dans la section juive, dans la nuit de jeudi. Les dégâts ont été découverts vendredi matin durant une inspection menée avant l’ouverture du cimetière Verano.

Les enquêteurs ont indiqué qu’il semblait que les adolescents s’étaient livrés à des saccages après être restés enfermés dans le cimetière après l’heure de fermeture. Un gardien qu’ils avaient appelé au téléphone pour qu’ils les fassent sortir, encore ignorant des dommages commis, avait pris leurs noms avant de leur ouvrir le portail.

Les journaux de Rome affirment qu’il n’y a pas de motifs apparent à ces vandalismes autres que « l’ennui ». Certains médias ont spéculé que les jeunes avaient été inspirés par un jeu vidéo.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...