La Russie n’a jamais caché son soutien militaire à la Syrie
Rechercher

La Russie n’a jamais caché son soutien militaire à la Syrie

Moscou, qui soutient fermement le régime de Damas, prône par ailleurs une coalition élargie comprenant notamment la Turquie

La place Rouge à Moscou (Crédit :  Anna Kaplan/Flash90/File)
La place Rouge à Moscou (Crédit : Anna Kaplan/Flash90/File)

Moscou n’a jamais caché son soutien en armes et en instructeurs au régime syrien, s’est défendue lundi la diplomatie russe après les préoccupations exprimées par Washington concernant une présence militaire russe accrue en Syrie.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui s’est entretenu samedi au téléphone avec son homologue américain John Kerry, a souligné que « la partie russe n’avait jamais caché livrer des équipements militaires aux autorités syriennes pour lutter contre le terrorisme », a déclaré à l’AFP la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

Lavrov a par ailleurs confirmé à Kerry que la Russie « poursuivait toujours cette aide » à la Syrie, selon la même source.

Moscou, qui soutient fermement le régime de Damas, prône par ailleurs une coalition élargie comprenant notamment la Turquie, l’Irak, l’Arabie saoudite mais aussi l’armée régulière syrienne pour lutter contre le groupe État islamique (EI) en Syrie.

La Russie considère que « les troupes du gouvernement syrien sont la force la plus efficace pour combattre le groupe État islamique et les autres terroristes », a expliqué Zakharova.

Vladimir Poutine avait jugé « prématuré » la semaine dernière de parler d’un engagement militaire de la Russie en Syrie pour combattre l’EI, réagissant au lancement par Washington de vérifications sur des rumeurs prétendant que Moscou mène des opérations militaires sur le territoire syrien.

« Nous fournissons déjà à la Syrie une aide assez sérieuse en équipement militaire, en formation de leurs troupes que nous armons », avait ajouté Poutine.

La Russie a déployé début 2012 des navires de guerre à Tartous, la seule base dont dispose la Russie en mer Méditerranée. Cette base nécessite la présence de marins de la Flotte russe.

Depuis plusieurs jours, des bloggeurs font état sur internet de la présence accrue de soldats russes en Syrie.

Un député d’opposition à la Douma d’État (chambre basse), Dmitri Goudkov, a annoncé lundi avoir adressé une lettre officielle au ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, pour lui demander d’éclaircir la situation.

« Je reçois de nombreux messages de citoyens préoccupés par des rumeurs sur une éventuelle participation de soldats russes aux combats en Syrie », a-t-il indiqué, dans cette lettre rendue publique par le député.

« Comme le ministère de la Défense ne dément rien et ne commente rien, les citoyens (…) ont l’impression que ces informations pourraient correspondre à la réalité », a expliqué Goudkov.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...