Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

La Syrie affirme que deux soldats ont été blessés par des frappes aériennes israéliennes

L'attaque près de la ville de Deir el-Zour, dans l'est du pays, a causé des dégâts matériels, selon les médias d'État syriens

Illustration : Des missiles volant près de l'aéroport international, à Damas, en Syrie, le 21 janvier 2019. (Crédit : SANA via AP)
Illustration : Des missiles volant près de l'aéroport international, à Damas, en Syrie, le 21 janvier 2019. (Crédit : SANA via AP)

Des frappes aériennes israéliennes en Syrie ont blessé deux soldats tard lundi soir, ont déclaré les médias d’État syriens.

Les frappes aériennes ont touché des cibles militaires près de la ville de Deir el-Zour, dans l’est de la Syrie, causant des dégâts matériels, selon l’agence de presse officielle syrienne, SANA.

Ces frappes aériennes surviennent deux jours après une attaque israélienne présumée près de Damas contre une cargaison d’armes iraniennes qui semblait se diriger vers le Liban.

Les frappes aériennes de dimanche ont été rapportées par des sites d’information affiliés à l’opposition syrienne et n’ont pas été confirmées par les médias d’État.

Les frappes visant des sites appartenant à l’armée syrienne et à des milices pro-iraniennes ont eu lieu à al-Dimas, juste à l’ouest de Damas, selon les rapports.

Aucune victime n’a été signalée et l’étendue des dégâts causés par les frappes présumées reste indéterminée.

Bien que l’armée israélienne ne fasse généralement pas de commentaires sur des frappes spécifiques en Syrie, elle a admis avoir effectué des centaines de sorties contre des groupes soutenus par l’Iran qui tentent de s’implanter dans le pays depuis dix ans.

L’armée israélienne dit qu’elle attaque également les cargaisons d’armes censées être destinées à ces groupes, dont le principal est le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah. De plus, les frappes aériennes attribuées à Israël ont ciblé à plusieurs reprises les systèmes de défense aérienne syriens.

Israël a régulièrement accusé l’armée syrienne de tirer sauvagement un grand nombre de missiles anti-aériens en réponse à ses frappes.

Fin septembre, des médias affiliés à l’opposition syrienne ont rapporté que deux hommes avaient été tués lors d’une attaque présumée de drone israélien dans le sud de la Syrie.

Les deux hommes circulaient sur une moto lorsqu’ils ont été frappés par un missile.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.