L’Antonov, le plus gros avion du monde, a atterri à l’aéroport Ben Gurion
Rechercher

L’Antonov, le plus gros avion du monde, a atterri à l’aéroport Ben Gurion

L'énorme avion a transporté des véhicules militaires américains qui doivent être équipés avec le système défensif du Dôme de Fer ; des centaines d'Israéliens venus observer l'avion

L'avion cargo Antonov An-225 Mriya transportant les camions militaires américains Oshkosh atterrit à l'aéroport Ben-Gurion à proximité de Tel Aviv, le 3 août 2020.  (Tomer Neuberg/Flash90)
L'avion cargo Antonov An-225 Mriya transportant les camions militaires américains Oshkosh atterrit à l'aéroport Ben-Gurion à proximité de Tel Aviv, le 3 août 2020. (Tomer Neuberg/Flash90)

Lundi, le plus gros avion-cargo du monde, le massif Antonov An-225, a atterri à l’aéroport international Ben Gurion. Il transportait des camions militaires américains qui doivent être équipés du système de défense israélien du Dôme de fer.

Des centaines de fans d’aviation se sont rassemblés à proximité de l’aéroport avant l’arrivée du légendaire avion à six moteurs pour le voir s’approcher du tarmac. Avec ses 84 mètres de long et son envergure de 88,4 mètres, l’avion a auparavant battu le record de chargement dans un avion, avec 253 tonnes.

Unique en son genre, l’Antonov – construit dans les années 1980 en Ukraine soviétique – est arrivé en provenance des Etats-Unis. Il transportait des camions militaires Oshkosh, à l’usage de l’armée américaine.

Les camions, dont le nombre exact n’a pas été dévoilé, ont été ramenés aux Etats-Unis plus tard dans la soirée.

L’avion avait déjà fait une visite précédente en Israël en 2008.

En 2019, les Etats-Unis ont passé un accord pour acheter deux batteries du Dôme de fer. Le système est utilisé par Israël pour intercepter des roquettes et d’autres projectiles tirés depuis la bande de Gaza.

À l’origine, l’Antonov a été construit pour accompagner la mise en orbite de la navette spatiale russe Buran, qui a seulement effectué un vol sans pilote avant d’être détruite dans l’incendie d’un hangar.

L’An-22 transporte la navette spatiale soviétique Buran au-dessus de l’aéroport du Bourget, dans le nord de Paris, avant d’atterrir pour le 38e salon aérien du Bourget, le 7 juin 1989 (Michel Lipchitz/AP)

Depuis lors, l’avion a été utilisé pour transporter d’énormes cargaisons autour du monde, et plus récemment pour transporter du matériel médical afin d’aider à la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...