L’armée israélienne a abattu un drone en provenance de la bande de Gaza
Rechercher

L’armée israélienne a abattu un drone en provenance de la bande de Gaza

L'armée indique que des drones ont été détectés et interceptés le long de la barrière frontalière dans la région sud de l'enclave palestinienne

Un drone appartenant aux Brigades Al-Qassam, branche armée du Hamas, survole la ville de Gaza, le 14 décembre 2014. (Crédit photo : AFP/MAHMUD HAMS)
Un drone appartenant aux Brigades Al-Qassam, branche armée du Hamas, survole la ville de Gaza, le 14 décembre 2014. (Crédit photo : AFP/MAHMUD HAMS)

Les forces israéliennes ont abattu un drone jeudi alors qu’il volait dans la zone de la barrière frontalière le long de la bande de Gaza, a rapporté l’armée israélienne.

Le drone a été détecté dans la zone du sud de la bande de Gaza et « a été abattu par les soldats de Tsahal », a déclaré l’armée dans un communiqué.

L’armée n’a pas donné de détails sur la taille ou la conception du drone, ni sur la façon dont il a été intercepté.

Personne n’a été blessé lors de l’incident. Le communiqué de Tsahal n’indiquait pas clairement si le drone était tombé en territoire israélien ou non.

Les forces de sécurité vérifient si le drone transportait des explosifs.

Dimanche, des soldats israéliens basés sur le plateau du Golan ont ouvert le feu sur ce qu’ils croyaient être un drone qui s’infiltrait dans l’espace aérien israélien. L’armée israélienne a déterminé après l’incident qu’aucun avion n’avait franchi la frontière.

Depuis mars 2018, les Palestiniens organisent des manifestations violentes hebdomadaires nommées « Marches du retour » à la frontière, qui sont accusées d’être utilisées par le Hamas pour attaquer les soldats et essayer d’ouvrir des brèches dans la barrière de sécurité, selon Israël. Le Hamas, organisation terroriste islamiste, a dit avoir pour objectif de détruire Israël.

Plus de 4 000 manifestants palestiniens ont pris part vendredi à des manifestations le long de la frontière, dont plusieurs centaines d’entre eux ont participé à des émeutes et se sont opposés aux troupes israéliennes. Le ministère de la Santé dirigé par le Hamas à Gaza a déclaré que 49 Palestiniens ont été blessés dans les affrontements, dont 21 par des tirs réels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...