Rechercher

Le centre juif de Princeton refuse une salle à Breaking the Silence

La branche locale de J Street U présente mardi et mercredi une exposition préparée par l'association controversée en Israël

Manifestation d'étudiants pendant une conférence de l'ONG Breaking the Silence à l'université hébraïque de Jérusalem, le 22 décembre 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Manifestation d'étudiants pendant une conférence de l'ONG Breaking the Silence à l'université hébraïque de Jérusalem, le 22 décembre 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le Centre pour la vie juive de l’université Princeton, aux Etats-Unis, a refusé à la branche locale de J Street U une salle pour organiser une exposition de l’association israélienne de gauche Breaking the Silence.

J Street U a cependant décidé de présenter l’exposition, qui doit avoir lieu mardi et mercredi, dans une autre salle du campus, malgré la possibilité que cela crée un conflit avec le Centre pour la vie juive, affiliée à Hillel International, a indiqué le journal étudiant Daily Princetonian.

« Nous ne prenons pas cette décision à la légère. Notre relation avec le Centre est profondément importante pour nous, et nous considérons que le Centre et la communauté juive de Princeton sont un foyer pour nous sur le campus. Nous voulons continuer à appartenir à cette communauté », a écrit J Street U dans une déclaration publiée sur Facebook.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...