Israël en guerre - Jour 238

Rechercher

Le chef de la diplomatie syrienne au Caire, une première en une décennie

Cette visite a donné lieu à "une rencontre à huis clos entre les deux ministres suivie par des discussions entre les délégations syrienne et égyptienne", selon l'Egypte

Le vice-ministre des Affaires étrangères syrien Fayçal Meqdad (Capture d'écran : YouTube)
Le vice-ministre des Affaires étrangères syrien Fayçal Meqdad (Capture d'écran : YouTube)

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri a reçu samedi au Caire son homologue syrien Fayçal Meqdad, première visite en Egypte d’un chef de la diplomatie syrienne depuis plus d’une décennie, a indiqué samedi son bureau.

Cette visite survient alors que la Syrie sort progressivement de son isolement diplomatique dans le monde arabe, après en avoir été mise au banc en raison de la répression de la révolte qui a déclenché la guerre dans ce pays en 2011.

Cette visite d’un chef de la diplomatie syrienne, « une première depuis plus de dix ans », a donné lieu à « une rencontre à huis clos entre les deux ministres suivie par des discussions entre les délégations syrienne et égyptienne », selon un communiqué du ministère égyptien.

Au lendemain du séisme meurtrier du 6 février qui a fait près de 6 000 morts en Syrie, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait appelé son homologue syrien Bachar al-Assad, une conversation inédite entre les deux dirigeants.

Les chefs de diplomatie égyptienne et syrienne s’étaient eux aussi entretenus par téléphone.

Samedi, « les discussions ont porté sur les moyens d’aider le peuple syrien à restaurer son unité et sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire », a encore indiqué le ministère, alors que des secteurs du nord de la Syrie échappent encore au pouvoir de Damas.

M. Choukri a rappelé l’attachement de l’Egypte à « un règlement politique de la crise syrienne ».

Le 27 février, M. Choukri s’était rendu en Syrie, une première depuis une décennie même si les relations n’ont jamais été totalement rompues entre Le Caire et Damas.

En 2016, le plus haut responsable des services de sécurité syriens, le général Ali Mamlouk, avait en effet effectué au Caire sa première visite rendue publique à l’étranger depuis 2011.

Sameh Choukri, le ministre égyptien des Affaires étrangères, à Moscou, le 21 août 2017. (Crédit : Alexander Nemenov/AFP)

Samedi, les deux ministres se sont mis d’accord « pour renforcer le dialogue » entre leurs pays, selon ce même communiqué.

Depuis le séisme qui a dévasté la Syrie ainsi que la Turquie, des pays arabes ont repris contact et envoyé de l’aide à Damas.

Fin 2018, les Émirats avaient déjà rouvert leur ambassade à Damas. Et en mars 2022, Bachar al-Assad a effectué à Abou Dhabi sa première visite dans un pays arabe.

La Syrie est toujours suspendue de la Ligue arabe qui siège au Caire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.