Le gouvernement approuve la nomination du chef de la police
Rechercher

Le gouvernement approuve la nomination du chef de la police

Le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur et le ministre des Affaires sociales n’ont pas voté étant donné qu’ils sont visés par des enquêtes

Le chef de la police par intérim Motti Cohen lors d'une cérémonie marquant la nouvelle année juive au siège de la police israélienne de Jérusalem, le 5 septembre 2018 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef de la police par intérim Motti Cohen lors d'une cérémonie marquant la nouvelle année juive au siège de la police israélienne de Jérusalem, le 5 septembre 2018 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le gouvernement approuve la nomination de Moti Cohen comme chef de police israélienne, après que le candidat soutenu par le gouvernement avait été refusé par le comité de véto.

Tous les ministres, qui ont participé au vote, ont soutenu la nomination de Cohen, qui est le chef de la police du District du sud.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri et le ministre des Affaires sociales Haim Katz n’ont pas voté étant donné qu’ils sont visés par des enquêtes.

Cohen occupera cette position pour 45 jours.

Vendredi, le Comité de conseil de nomination, qui peut apposer son veto aux nominations pour des positions de haut rang comme le chef de l’armée israélienne et le gouverneur de la Banque d’Israël, a déclaré qu’il ne recommanderait pas Moshe « Chico » Edri comme le prochain chef de la police à cause de sa rencontre, lors du processus de nomination, avec l’avocat d’un donneur d’alerte qu’il est accusé d’harceler.

La décision du comité a été condamnée par un certain nombres de ministres importants, et le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan, qui a choisi Edri, a dit qu’il ferait approuver la nomination d’Edri par un vote du cabinet s’il ne parvenait pas à convaincre le comité de changer sa recommandation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...