Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Le gouvernement malaisien défend la présence de firmes livrant des armes à Israël dans des salons de Défense

Des protestataires s'étaient rassemblés aux abords du palais des Congrès, mardi en début de matinée, pour manifester contre la présence d'entreprises qu'ils accusent de complicité avec Israël dans l'offensive à Gaza

Des gens réunis au stand de Colt, un fabricant d'armes américain, qui est présent au salon Defense Services Asia (DSA), un salon organisé à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 7 mai 2024. (Crédit : AP Photo/Syawalludin Zain)
Des gens réunis au stand de Colt, un fabricant d'armes américain, qui est présent au salon Defense Services Asia (DSA), un salon organisé à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 7 mai 2024. (Crédit : AP Photo/Syawalludin Zain)

La Malaisie n’interviendra pas dans les relations commerciales entre les fabricants d’armes et les autres pays, a déclaré son ministre de la Défense après que des manifestants ont demandé au gouvernement d’exclure les firmes qui livrent des armements à Israël et qui sont actuellement présentes à un salon international organisé à Kuala Lumpur.

Plus de 1 300 compagnies issues de 60 nations participent au salon Defense Services Asia et à un salon concurrent, National Security Asia, depuis lundi. Ces événements sont accueillis et co-organisés par le ministère de la Défense et par le ministère de l’Intérieur du pays.

La coalition Solidarité avec les Palestiniens s’était brièvement rassemblée aux abords du centre des congrès, mardi en début de matinée, pour manifester contre la présence du fabricant d’armements américain Lockheed Martin, du fabricant de missiles européen MBDA et d’autres qui fournissent des armes à Israël.

Les protestataires accusent ces firmes de complicité dans le cadre de la riposte d’Israël après les massacres que le groupe terroriste palestinien à Gaza a commis en Israël le 7 octobre.

Le ministre de la Défense, Khaled Nordin, a rappelé que la Malaisie s’opposait à toutes les formes d’injustice à l’encontre des Palestiniens mais que le pays était aussi attaché « au libre-échange ». Il a ajouté que les salons étaient l’occasion, pour l’industrie de la Défense, de montrer les dernières technologies et qu’ils permettaient aux pays de renforcer leur préparation défensive.

« Ces salons ne favorisent pas et n’accordent aucun avantage à un pays ou à une entreprise en particulier », a dit Khaled. « La Malaisie n’interviendra pas dans la relation qui a été tissée entre certaines compagnies internationales de Défense et certains pays ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.