Le grand rabbin de Pologne franchit la clôture d’une synagogue fermée à Cracovie
Rechercher

Le grand rabbin de Pologne franchit la clôture d’une synagogue fermée à Cracovie

Le chef spirituel a été brièvement placé en détention après avoir protesté contre l'éviction d'un groupe de fidèles du Habad de ce lieu de culte orthodoxe

Le grand rabbin polonais Michael Schudrich grimpe sur la clôture d'une synagogue barricadée (Crédit : Shimon Briman/JTA)
Le grand rabbin polonais Michael Schudrich grimpe sur la clôture d'une synagogue barricadée (Crédit : Shimon Briman/JTA)

JTA — La police de Cracovie a brièvement placé en détention le grand rabbin de Pologne après que ce dernier a tenté de franchir la clôture d’une synagogue dont la congrégation avait été expulsée sur décision des leaders de la communauté juive de la ville.

Dans cet incident inhabituel survenu jeudi à la synagogue Izaak de Cracovie, le rabbin Michael Schudrich a été appelé à expliquer son acte et à présenter sa carte d’identité aux agents de police qui contrôlaient un rassemblement organisé aux abords de la synagogue pour dénoncer cette éviction, et auquel Schudrich était présent.

Ce mouvement de protestation qui a réuni plusieurs douzaines de personnes a concerné l’expulsion d’une congrégation dirigée par un rabbin Habad par la communauté juive de Cracovie, propriétaire du bâtiment.

Le rabbin Habad, Eliezer Gurary, officiait dans la synagogue depuis des années avec le consentement de la communauté juive de Cracovie, représentante officielle des Juifs de la ville et organisation à but non-lucratif membre de l’Union des communautés juives de Pologne de Schudrich.

La communauté juive de Cracovie, qui avait embauché des gardiens de sécurité pour empêcher la communauté de Gurary d’entrer dans le bâtiment, a indiqué dans un communiqué que les fidèles avaient endommagé la synagogue, une accusation démentie par Gurary. Pour sa part, Schudrich a expliqué jeudi qu’il condamnait cette expulsion.

La situation dans l’impasse a ensuite évolué et des douzaines de manifestants juifs, un grand nombre appartenant à la congrégation de Gurary, sont venus mercredi et jeudi pour protester contre la fermeture de la synagogue.

Schudrich s’est joint au mouvement jeudi et il a grimpé sur la clôture tandis que les médias filmaient l’incident.

La communauté juive de Cracovie compte plusieurs douzaines de membres officiels et elle est dirigée par Tadeusz Jakubowicz et sa fille Helena. Elle est propriétaire de biens immobiliers estimés à des millions de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...