Le Grand Rabbin séfarade exhorte à tuer les terroristes
Rechercher

Le Grand Rabbin séfarade exhorte à tuer les terroristes

Yitzhak Yosef a déclaré que la mise à mort des terroristes en dissuaderait d'autres de passer à l'acte

Yitzhak Yosef (Crédit : capture d'écran YouTube)
Yitzhak Yosef (Crédit : capture d'écran YouTube)

Lors d’un discours prononcé Shabbat dernier, le Grand Rabbin séfarade Yitzhak Yosef a exhorté les Israéliens à ne pas craindre les tribunaux ou l’opinion des dirigeants des services de sécurité s’ils venaient à faire face à des terroristes, mais devaient les tuer, purement et simplement.

« Si un terroriste se présente avec un couteau, il est commandé [par la loi juive] de le tuer », a déclaré le Grand Rabbin à la synagogue Yazadim à Jérusalem pendant l’office de samedi matin, selon le site de nouvelles ultra-orthodoxe Kikar Hashabbat.

« Vous ne devriez pas avoir peur, » a-t-il insisté, citant l’ancien proverbe rabbinique, ‘Celui qui vient pour te tuer, lève-toi et tue le d’abord.’

Le grand Rabbin a alors conseillé aux Israéliens de ne pas être concernés par ce qu’il considère comme les vicissitudes des juges ou des généraux.

« Lorsqu’ils sont confrontés à un agresseur armé, les Israéliens ne devraient pas se soucier de l’avis contraire du Chef d’état-major ou de la possibilité d’être déférés devant un tribunal ».

Selon le rapport du site, le Grand Rabbin a suggéré que la mise à mort des terroristes aurait un effet dissuasif sur de futures attaques, en plus de neutraliser la menace imminente.

« Dès que les terroristes savent que [s’] ils viennent vers vous avec un couteau, il ne reviendront pas en vie, ceci va les décourager. Par conséquent, c’est une mitzvah [commandement] de les tuer ».

Yosef a cependant mis en garde contre le meurtre d’un terroriste qui ne représente plus une menace, disant que le Messie – qui n’est pas encore arrivé – serait le seul arbitre qui pouvait condamner un ennemi qui ne représente pas une menace de mort.

« S’il n’a plus de couteau, alors il devrait être condamné à une peine de prison à vie – jusqu’à ce que le Messie vienne et nous dise qui est Amalek, » – le chef de la tribu biblique que les Juifs ont été commandés d’anéantir – « et alors seulement nous pourrons les tuer. »

Les propos du Grand Rabbin font suite aux observations du chef d’état-major, Gadi Eizenkot, le mois dernier, exhortant les soldats à rester calme pendant les attaques terroristes et à ne pas riposter en faisant usage de force excessive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...