Le Hamas et l’AP saluent l’annulation du match amical Israël/Argentine
Rechercher

Le Hamas et l’AP saluent l’annulation du match amical Israël/Argentine

Jibril Rajoub et Saeb Erekat disent que la droite israélienne a eu ce qu'elle méritait pour avoir déplacé le match à Jérusalem, au lieu de le maintenir à Haïfa

Jibril Rajoub, chef de la Fédération palestinienne de football, durant une conférence de presse à Ramallah, le 6 juin 2018. (Crédit : ABBAS MOMANI/AFP)
Jibril Rajoub, chef de la Fédération palestinienne de football, durant une conférence de presse à Ramallah, le 6 juin 2018. (Crédit : ABBAS MOMANI/AFP)

Le groupe terroriste du Hamas et des responsables de l’Autorité palestinienne ont salué mardi la décision de l’équipe nationale argentine qui a appelé à l’annulation d’un match amical à Jérusalem, après des menaces à l’encontre de la star Lionel Messi.

La décision de l’Argentine d’annuler un match amical avec l’équipe de l’occupation israélienne est très louable et très appréciée », a déclaré Husam Badran, du bureau politique de l’organisation terroriste.

Il a ajouté que le boycott est un autre moyen de résistance capable de remporter des « victoires » contre Israël.

Mercredi, le président de la Fédération palestinienne de football Jibril Rajoub et le ministre de la Culture et des Sports de l’Autorité palestinienne Saeb Erekat ont dit que Miri Regev et Avigdor Liberman ont eu ce qu’ils méritaient avec cette annulation. La ministre de la Culture a fait savoir que des pourparlers étaient toujours en cours.

“La décision répond avec beaucoup de justesse aux ministres Miri Regev et Liberman, et à d’autres membres du gouvernement extrémiste israélien actuel, que le monde ne se soumettra pas au terrorisme de l’Etat d’Israël, à l’extorsion, aux menaces, à l’intimidation, tout cela avec le soutien de l’administration du président Trump”, a dit Erekat dans un communiqué mercredi.

Le chef de la Fédération palestinienne de football a organisé une conférence de presse à Ramallah pour saluer la décision de l’équipe argentine. »Ce qui s’est produit hier constitue un carton rouge du reste du monde aux Israéliens afin qu’ils comprennent qu’ils n’ont le droit d’organiser ou de jouer au football qu’à l’intérieur de leurs frontières reconnues internationalement », a-t-il déclaré, en référence au statut de Jérusalem où devait avoir lieu la rencontre. A côté de lui, figurait un panneau sur lequel on pouvait lire : “la Palestine vous remercie, Messi”.

S’exprimant en langue arabe, Rajoub a insisté que les objections Palestiniennes portaient sur le déplacement du match à Jérusalem, au lieu de le maintenir à Haïfa, où il était initialement prévu.

Israël annonce une plainte à la Fifa contre la fédération palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...