Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Le J7 met en garde contre l’antisémitisme lié à la guerre entre Israël et le Hamas

Selon le groupe opérationnel international, partenaire de l'ADL, les nombreux incidents antisémites seraient annonciateur d’une période inquiétante pour les Juifs dans le monde

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des personnes marchent sur Regent Street alors qu'elles participent à une "Marche pour la Palestine" à Londres le 14 octobre 2023. (Crédit : Justin Tallis/AFP)
Des personnes marchent sur Regent Street alors qu'elles participent à une "Marche pour la Palestine" à Londres le 14 octobre 2023. (Crédit : Justin Tallis/AFP)

Un groupe de travail international contre l’antisémitisme a mis en garde mardi contre la hausse de l’antisémitisme liée à la guerre entre Israël et le Hamas, qui a été déclenchée par le massacre de plus de 1 400 personnes en Israël perpétré par le groupe terroriste, et qui risque de s’étendre.

Le J7, qui représente les six plus grandes communautés juives en dehors d’Israël, et l’Anti-Defamation League (ADL), basée aux États-Unis, ont appelé les gouvernements à adopter une position claire contre l’antisémitisme et à œuvrer à la protection et à la sécurité des communautés juives.

« Nos communautés assistent malheureusement à une augmentation choquante des incidents antisémites, ce qui laisse présager une période inquiétante pour l’avenir », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Le groupe a constaté une « augmentation de 500 % des incidents antisémites documentés » au Royaume Uni depuis l’attaque du 7 octobre par le Hamas, tandis qu’aux États-Unis, il y a eu 107 incidents antisémites documentés depuis le début de la guerre. En France, le ministère de l’intérieur a signalé 189 incidents antisémites, qui ont donné lieu à 65 arrestations, indique le J7.

« À Berlin, en Allemagne, des étoiles de David ont été peintes sur des maisons juives. Nous nous attendons à voir des incidents aussi inquiétants dans d’autres communautés juives à travers le monde dans les jours et les semaines à venir », prévient le communiqué.

« Lors de manifestations anti-israéliennes, nous avons vu des slogans justifiant les massacres du Hamas accompagnés d’images et d’une rhétorique antisémites extrêmement préoccupantes », ajoute le communiqué. « Il y a trop d’exemples similaires dans trop d’endroits à travers le monde.

Face à ces « tendances alarmantes », le J7 a appelé les gouvernements et les dirigeants du monde entier à continuer à condamner l’antisémitisme.

Les autorités gouvernementales, « tant au niveau national que local, doivent faire passer un message clair : l’antisémitisme ne sera pas toléré, ni par des actes ni par des paroles, dans la rue ou en ligne », a déclaré le J7.

Le J7 a appelé à la protection et au soutien des communautés juives et de leurs institutions et a demandé que les auteurs d’incidents antisémites soient poursuivis.

« En ces temps de profonde angoisse et d’inquiétude, nos communautés juives ont besoin de soutien et d’alliance », a déclaré le J7. « Nous avons besoin de savoir que nos gouvernements et nos sociétés se tiendront fermement et résolument opposés à toute manifestation d’antisémitisme et feront tout ce qui est en leur pouvoir pour assurer la sécurité de nos communautés ».

« Nous apprécions le soutien ferme de nos gouvernements et de nos forces de l’ordre à nos communautés juives, à la fois à travers leurs déclarations publiques mais aussi à travers les mesures qu’ils ont pris pour garantir notre sécurité. »

Lors de l’assaut dévastateur du Hamas, plus de 1 500 terroristes ont franchi la barrière frontalière depuis la bande de Gaza et se sont livrés pendant plusieurs heures à un véritable carnage dans le sud du pays. Plus d’un millier de victimes étaient des civils, hommes, femmes et enfants, dont des dizaines de bébés. Certaines victimes ont été mutilées, d’autres violées ou torturées. Les terroristes, armés, ont envahi des communautés, et massacré des familles entières dans leurs maisons, capturant des postes militaires et tué des soldats.

Quelque 200 personnes de tous âges, dont des enfants, ont été enlevées et sont toujours retenues en otage dans la bande de Gaza. Pendant l’assaut initial et depuis, le Hamas a tiré plus de 5 000 roquettes sur les villes et villages israéliens.

Des roquettes tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 16 octobre 2023. (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)

Le J7 s’est dit « encouragé par l’élan de solidarité de nos gouvernements envers Israël à la suite de l’attaque barbare du Hamas ».

Le groupe est composé du Conseil des députés des Juifs britanniques, du CRIF, qui regroupe les communautés et organisations juives françaises, du Conseil central des Juifs en Allemagne, du Centre pour Israël et les affaires juives au Canada, du DAIA, qui regroupe les Juifs d’Argentine, et du Conseil exécutif des Juifs d’Australie.

Il a été créé par l’ADL en juillet dernier afin d’échanger des informations et de se consulter sur les meilleures pratiques en matière de lutte contre l’antisémitisme.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, au moins 2 800 Palestiniens ont été tués et 9 600 blessés par les bombardements de représailles israéliens depuis le début des hostilités. Israël affirme ne viser que des cibles terroristes dans la bande de Gaza, mais celles-ci sont implantées au sein de la population civile. Ces derniers jours, il a exhorté les habitants du nord de la bande de Gaza à se diriger vers le sud, car il s’apprête à intensifier ses opérations dans la région de la ville de Gaza, qui pourrait être le théâtre d’une incursion terrestre de grande envergure.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.