Le ministère de la Santé annonce un 4e et 5e décès
Rechercher

Le ministère de la Santé annonce un 4e et 5e décès

Un homme du centre médical Sheba à Ramat Gan a succombé au COVID-19, il aurait eu de graves problèmes de santé avant l'infection ; aucun détail sur la deuxième personne

Des ambulanciers portent un équipement de protection en mesure préventive contre le coronavirus alors qu'ils évacuent une femme qui pourrait avoir attrapé le COVID-19 à l'hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem, le 22 mars 2020 (Crédit : Flash90)
Des ambulanciers portent un équipement de protection en mesure préventive contre le coronavirus alors qu'ils évacuent une femme qui pourrait avoir attrapé le COVID-19 à l'hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem, le 22 mars 2020 (Crédit : Flash90)

Le ministère de la Santé a annoncé mercredi matin que cinq personnes étaient décédées en Israël en raison de la pandémie de coronavirus.

Selon le centre médical Tel HaShomer, un homme de 76 ans est la quatrième victime du COVID-19.

L’homme présentait déjà de graves problèmes de santé avant de contracter le virus. Il n’a pas été identifié.

Le ministère de la Santé a indiqué qu’une cinquième personne est morte du coronavirus mais n’a pas donné de détails immédiats sur l’identité de la victime.

Le nombre de cas diagnostiqués est passé à 2 030, dont 37 sont dans un état grave et 54 dans un état modéré. 1 876 présentent des symptômes légers.

Des employés du Magen David Adom sur un site de drive-in collectent des échantillons pour des tests au coronavirus, à Tel Aviv, le 20 mars 2020 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

A ce jour, 58 Israéliens ont guéri du coronavirus.

Sur toutes les personnes contaminées, 203 sont hospitalisées, 927 sont chez elles et 203 dans des hôtels reconvertis en centres de soins.

Cette augmentation s’explique notamment par une augmentation du nombre de tests de dépistages pratiqués. Entre mardi et mercredi matin, 5 067 personnes ont été testées. Mardi matin, le ministère avait dit avoir testé 3 743 personnes au cours des dernières 24 heures.

Plus de 63 000 Israéliens sont en quarantaine, contre 75 000 lundi. Au total, ils sont 141 000 à avoir été en auto-isolement.

Le centre médical Hadassah Ein Kerem de Jérusalem a annoncé mardi la mort d’un homme de 87 ans, victime du coronavirus, le troisième décès dans le pays.

L’homme avait été amené à l’hôpital au début de la semaine en provenance de la maison de retraite où il vivait, après avoir été testé positif au virus, selon l’hôpital.

Il souffrait d’une série de problèmes médicaux sous-jacents, dont le diabète et la démence, selon l’hôpital.

L’identité de cet homme n’a pas été divulguée mais il était aussi résident de la maison de retraite Nofim, située dans la capitale, comme la première victime du virus en Israël, Aryeh Even qui s’est éteint vendredi.

Malka Keva, 67ans. Le 24 mars 202, elle a été la deuxième personne en Israël à succomber au coronavirus. (Crédit : Facebook)

Mardi également, Malka Keva, une femme âgée de 67 ans de Bat Yam est morte des suites du coronavirus dans l’après-midi de mardi au centre médical Wolfson de Holon, a annoncé l’hôpital.

Mme Keva, qui est décédée au centre médical Wolfson, travaillait à l’hôpital depuis 30 ans, selon la Douzième chaîne. Il y a plusieurs années, elle a eu un cancer et se trouvait dans un état de faiblesse lorsqu’elle a contracté le virus.

Israël est à la 20e place du classement sur la liste des pays touchés par le virus, selon des données transmises par le site consacré au COVID-19 de la Johns Hopkins University, qui collecte des informations sur la pandémie. La Chine reste à la première place, suivie par l’Italie, les États-Unis et l’Espagne.

Le gouvernement, au sein de l’État juif, devait annoncer de nouvelles restrictions drastiques sur les mouvements publics qui, espère-t-il, aideront à entraver la propagation de l’épidémie, même si les experts politiques ne s’attendent à des effets visibles que dans dix jours ou plus.

Les autorités israéliennes ont approuvé mercredi matin de nouvelles restrictions visant à endiguer la propagation du virus, après six heures de délibération.

Des Israéliens sur la plage de Tel-Aviv malgré les ordres du gouvernement d’éviter les rassemblements publics en raison de la propagation du nouveau coronavirus, le 21 mars 2020. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Selon les médias, une limite sera imposée à l’exercice physique en dehors de chez soi, qui ne sera autorisé que dans un rayon de 100 mètres autour de son domicile.

De nouvelles restrictions sur la restauration à emporter et les transports publics pourraient également entrer en vigueur. On s’attend même à un arrêt complet.

Le Bureau du Premier ministre a déclaré peu après minuit mercredi que l’enseignement à distance reprendrait cette semaine, après une semaine de suspension des cours suite à controverse sur le salaire des enseignants.

Le ministère de la Santé a d’ores et déjà ordonné aux citoyens de se confiner chez eux, sauf nécessité, et a interdit les rassemblements de plus de dix personnes. Les universités, les écoles, les crèches et les sites de divertissement ont tous été fermés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...