Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Le ministère de l’Intérieur supprime temporairement les RDV pour les passeports

Pendant un mois, les Israéliens pourront se présenter spontanément dans les bureaux de Jérusalem, Tel Aviv, Beer Sheva et Haïfa, qui resteront ouverts jusqu’à 22h

Passeports israéliens, à Jérusalem, le 18 janvier 2023. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Passeports israéliens, à Jérusalem, le 18 janvier 2023. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le ministre de l’Intérieur Moshe Arbel a annoncé lundi que pendant un mois, les Israéliens pourront se présenter dans les bureaux du ministère de l’Intérieur pour obtenir ou renouveler un passeport sans rendez-vous, dans le but de réduire l’arriéré qui a créé une pénurie chronique de rendez-vous.

Lors d’une réunion d’information au ministère de l’Intérieur à Jérusalem, Arbel a présenté un nouveau plan selon lequel aucun rendez-vous ne sera nécessaire dans les bureaux du ministère à Jérusalem, Beer Sheva, Tel Aviv et Haïfa du 14 mai au 15 juin pour le renouvellement des passeports.

Arbel a ajouté que les rendez-vous déjà pris seront honorés, mais que les personnes sans rendez-vous seront également reçues entre 7h30 et 22h.

En outre, un bureau temporaire devrait ouvrir à Bnei Brak le 15 mai et fonctionnera sur rendez-vous pour l’octroi des passeports.

Depuis plus d’un an, il est pratiquement impossible pour les Israéliens de renouveler leur passeport, les systèmes étant submergés de demandes, à la suite d’un assaut du système en ligne du gouvernement par des réseaux de pirates informatiques et de bots. Les hackers se sont emparés des créneaux de rendez-vous dans le système et les ont vendus à des prix qui peuvent atteindre des centaines de dollars, ce qui explique le manque de disponibilités dans les bureaux de l’Autorité de la population, de l’immigration et des frontières (PIBA).

Les personnes devant prendre rendez-vous pour renouveler leur passeport ont souvent été obligées d’attendre quatre à six mois avant d’obtenir un rendez-vous, en particulier dans les grandes villes.

Arbel a déclaré qu’il espérait que cette initiative permettrait à tous ceux qui auront besoin d’un passeport avant les vacances d’été d’en obtenir un, mais il a souligné qu’il faudrait faire preuve de patience.

« Il y aura de longues files d’attente, beaucoup de gens viendront dans les bureaux – l’attente pourra durer plusieurs heures, alors choisissez le jour qui vous conviendra le mieux », a déclaré Arbel lors de la réunion d’information de lundi.

Le problème a commencé pendant la pandémie de COVID, avec les restrictions sévères sur les vols internationaux et les mesures de confinement, limitant à la fois la capacité du gouvernement à délivrer de nouveaux passeports et la volonté du public de prendre de tels rendez-vous.

Cette situation a créé un arriéré d’environ un million de passeports à renouveler, saturant rapidement tous les créneaux disponibles l’année dernière, dès la levée des restrictions liées à la pandémie.

Le problème a été exacerbé par le fait que de nombreux demandeurs doivent se présenter en personne pour se voir délivrer leur premier passeport biométrique, puisque celui-ci comporte un relevé d’empreintes digitales et le fait que les hackers et les bots se sont emparés des créneaux de rendez-vous dans le système pour les revendre à prix d’or.

Michael Bachner a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.