Rechercher

Le Mont Swastika, dans l’Oregon, sera bientôt rebaptisé

L’histoire de cette montagne, ainsi baptisée bien avant l’Allemagne nazie, pourrait bientôt être renommée mont Halo, du nom du chef de la tribu Yoncalla Kalapuya

Vue de la forêt nationale d’Umpqua en Oregon, où se trouve le mont Swastika. (Domaine public)
Vue de la forêt nationale d’Umpqua en Oregon, où se trouve le mont Swastika. (Domaine public)

JTA – A une trentaine de kilomètres au sud-est d’Eugene, dans l’Etat de l’Oregon, culminant à une altitude de plus de 1200 mètres, se dresse le Mont Swastika.

On ignore combien de Juifs en ont fait l’ascension. Mais le nom malvenu dont on l’a affublé il y a près d’un siècle, devrait bientôt être de l’histoire ancienne grâce à l’action d’une habitant de la région.

Selon Willamette Week, Joyce McClain aurait découvert l’existence de cette montagne l’année dernière et aurait demandé à l’Oregon Geographic Names Board, l’instance chargée de superviser la dénomination des entités géographiques dans l’État de l’Oregon, d’en changer le nom.

Lors d’une réunion qui s’est tenue ce mois-ci, le conseil s’est déclaré favorable à l’adoption du nouveau nom “Mont Halo”, en hommage au chef Halito, qui dirigea la tribu autochtone Yoncalla Kalapuya de la région dans les années 1800.

Le changement de nom, en attente d’approbation de la part de la tribu, pourrait, si tout se passe bien, être effectif dès l’année prochaine.

L’histoire du nom du Mont Swastika est bien antérieure à l’Allemagne nazie. Il avait été ainsi baptisé du nom de la ville de Swastika, aujourd’hui disparue, qui le tenait d’un éleveur qui marquait son bétail avec une croix gammée.

Avant que les nazis n’en fassent un symbole de haine mondialement reconnu, la croix gammée était présage de santé et de bien-être dans l’hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme.

Ce n’est n’est pas la première fois qu’un site portant le nom de swastika va changer de nom.

En 2017, la ville de Puslinch, dans la province d’Ontario, au Canada, s’est opposée au changement de nom d’une route privée appelée « Swastika Trail », malgré la demande de groupes tels que B’nai Brith Canada. La bataille sur Swastika Trail s’est poursuivie pendant des années et une décision de justice en 2019 a refusé que la ville soit contrainte à ce changement de nom.

La Chambre des communes du Canada a pris fait et cause pour cette affaire en 2021, mais le nom perdure encore aujourd’hui, tout celui de la petite ville de Swastika, en Ontario.

À l’autre extrémité du spectre, un conseiller municipal juif s’opposa, en 1933, à ce que l’on débaptise « l’avenue Swastika » à Montréal, au motif que « le nom est tout-à-fait approprié à cette voie… Elle est infestée de rats. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...