Le mufti du sultanat d’Oman félicite les talibans
Rechercher

Le mufti du sultanat d’Oman félicite les talibans

"Nous félicitons le peuple afghan musulman frère pour (...) sa victoire contre les envahisseurs", a déclaré Ahmad ben Hamad al-Khalili sur Twitter

Ahmad ben Hamad al-Khalili (Crédit : CC BY-SA 4.0)
Ahmad ben Hamad al-Khalili (Crédit : CC BY-SA 4.0)

Le mufti du sultanat d’Oman, plus haute autorité religieuse dans ce pays du Golfe, a présenté ses félicitations lundi « au peuple afghan pour sa victoire contre les envahisseurs » après que le pays est tombé aux mains des islamistes talibans.

C’est le premier message de félicitations à ce groupe émis par une autorité religieuse dans le Golfe. Plusieurs gouvernements de la région ont réagi, appelant à la stabilité et à la protection des civils.

Dimanche, les terroristes talibans ont pris le contrôle de Kaboul devant le retrait des troupes étrangères.

« Nous félicitons le peuple afghan musulman frère pour (…) sa victoire contre les envahisseurs », a déclaré Ahmad ben Hamad al-Khalili sur Twitter.

En dix jours, le mouvement terroriste islamiste ultra-radical, qui avait déclenché une offensive en mai, a pris le contrôle de quasiment toute l’Afghanistan.

Les talibans ont imposé une version ultra-rigoriste de la loi islamique (charia) lorsqu’ils dirigeaient l’Afghanistan entre 1996 et 2001, année où ils ont été chassés du pouvoir avec l’invasion du pays par une coalition internationale menée par les Etats-Unis.

Les femmes ne pouvaient ni travailler ni étudier, le port de la burka (un voile intégral) était obligatoire en public et elles ne pouvaient quitter leur domicile qu’accompagnées d’un chaperon masculin de leur famille.

Les flagellations et les exécutions, y compris les lapidations pour adultère, étaient pratiquées sur les places publiques et dans les stades.

Lorsqu’ils étaient au pouvoir, les talibans avaient été reconnus par l’Arabie saoudite, les Émirats et le Pakistan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...