Le musée juif de Montréal va devoir quitter ses locaux
Rechercher

Le musée juif de Montréal va devoir quitter ses locaux

Le Musée juif de Montréal a annoncé que les nouveaux propriétaires lui avaient demandé de quitter ses locaux d'ici la fin juin

Le Musée juif de Montréal. (Robert Sarner : Times of Israel)
Le Musée juif de Montréal. (Robert Sarner : Times of Israel)

JTA — Lundi, le Musée juif de Montréal, au Canada, a annoncé que les nouveaux propriétaires du bâtiment lui avaient demandé de quitter ses locaux d’ici la fin juin.

Le musée, expulsé, propose des programmes en ligne depuis qu’il a été forcé à fermer en raison de la crise du coronavirus.

« Notre devanture a été le cœur et l’âme de notre communauté ces quatre dernières années », ont déclaré le directeur exécutif du musée, Zev Moses, et la présidente, Sara Tauben, dans un communiqué. « C’est triste et difficile pour nous de devoir quitter un espace qui signifie tellement pour nous, pour vous et pour la ville. »

« Beaucoup [d’éléments] de notre musée ont été construits autour des expériences éducatives et culturelles de transformation personnelle. Nous avons agi rapidement pour mettre en ligne autant de ces activités que possible, en lançant des événements culturels et sociaux » en réponse à la crise du coronavirus, selon le communiqué.

Le musée proposera des visites guidées en ligne et des expériences éducatives pour les groupes scolaires et les visiteurs du monde entier.

Moses et Tauben ont déclaré qu’ils avaient cherché des espaces alternatifs qui pourraient recevoir les plus de 25 000 visiteurs par an que le musée accueille.

« Pour l’instant, nous avons choisi de nous concentrer sur nos activités en ligne jusqu’au bon moment pour réouvrir l’espace physique », ont-ils déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...