Rechercher

Le père d’Hadar Goldin au cabinet: rejetez un cessez-le-feu avec le Hamas

SImcha Goldin a mis en garde contre de futurs enlèvements de soldats si le "précédent cessez-le-feu n'est pas rectifié" ; son fils avait été tué en 2014 pendant un cessez-le-feu

Simcha Goldin, père du soldat israélien Hadar Goldin, dont le corps est détenu par le Hamas, s'exprime lors d'une manifestation appelant le gouvernement à rendre les corps de son fils et de son compatriote israélien Oron Shaul devant le quartier général militaire de Kirya à Tel Aviv le 10 août 2018. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Simcha Goldin, père du soldat israélien Hadar Goldin, dont le corps est détenu par le Hamas, s'exprime lors d'une manifestation appelant le gouvernement à rendre les corps de son fils et de son compatriote israélien Oron Shaul devant le quartier général militaire de Kirya à Tel Aviv le 10 août 2018. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Alors que des négociations sont en cours pour parvenir à un cessez-le-feu entre Israël et le groupe terroriste du Hamas, le père d’un soldat israélien, tué au combat, et dont le corps est toujours entre les mains du groupe terroriste a appelé jeudi le cabinet de sécurité à rejeter tout accord qui ne comprendrait pas le retour du corps de son fils.

Le Hamas détient les dépouilles du lieutenant Hadar Goldin et du sergent Oron Shaul, tous deux capturés durant la guerre de 2014 à Gaza.

« Si vous votez, une fois de plus, en faveur d’un cessez-le-feu avec le Hamas sans rectifier le précédent cessez-le-feu, vous mettes en danger les soldats israéliens », a écrit Simcha Goldin dans une lettre adressée aux membres du cabinet de sécurité.

Hadar Goldin a été tué et capturé par le Hamas à Rafah, durant un cessez-le-feu soutenu par l’ONU.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...