Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Le président du Congrès juif européen accuse Ben Gvir d’exacerber l’antisémitisme

Les critiques se retournent contre Ariel Muzicant pour ses commentaires sur le ministre d'extrême droite, l'accusant de "moralisme" et "d'apaisement raté"

Ariel Muzicant, ancien président de la communauté juive de Vienne, en Autriche.(Crédit : capture d'écran YouTube)
Ariel Muzicant, ancien président de la communauté juive de Vienne, en Autriche.(Crédit : capture d'écran YouTube)

Alors que les crimes de haine antisémites sont en hausse en Europe, un dirigeant des communautés juives du Vieux continent a accusé le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, d’exacerber le problème par ses propos en faveur de la réinstallation d’Israéliens à Gaza.

Le président du Congrès juif européen (EJC), Ariel Muzicant, a déclaré la semaine dernière, lors d’une visite en Israël, que « chacune des déclarations de Ben Gvir entraîne un pic d’antisémitisme ». Il faisait là référence aux propos du ministre d’extrême droite sur la réinstallation des implantations israéliennes à Gaza, où elles se trouvaient jusqu’à leur évacuation par Israël en 2005, et sur son encouragement en faveur de l’émigration volontaire des Palestiniens de la bande de Gaza.

Alors que la guerre d’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza vient de dépasser les six mois, la critique publique et inhabituelle de Muzicant à l’encontre d’un responsable israélien reflète à la fois les pressions pesant sur les communautés juives, qui subissent de plein fouet la vague d’antisémitisme suite aux massacres du 7 octobre, et les divisions entre les Juifs pro-israéliens.

« Certains représentants du gouvernement, tels que Ben Gvir et [le ministre des Finances Bezalel] Smotrich, se comportent de manière totalement irresponsable », a ajouté Muzicant, qui vit en Autriche et dirige un groupe de coordination représentant plus de 20 communautés à travers l’Europe. « La réponse à la question de savoir si je rencontrerais Ben Gvir est non, » a-t-il ajouté.

Smotrich, un autre partenaire politique d’extrême droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a choqué les Juifs européens et d’autres lorsqu’il a déclaré en février que la libération des plus de 130 otages israéliens encore détenus par des groupes terroristes à Gaza n’était pas « la chose la plus importante. »

Le leader juif autrichien Ariel Muzicant à Jérusalem, le 21 mars 2018 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)

Le rabbin Menachem Margolin de l’Association juive européenne, basée à Bruxelles, a fustigé Muzicant pour avoir critiqué Ben Gvir.

« Critiquer et blâmer un ministre israélien, et qui plus est de manière publique, à un moment où Israël mène une guerre juste et existentielle contre les terroristes du Hamas, relève d’un moralisme inutile », a indiqué Margolin au Times of Israel.

Le bureau de Ben Gvir n’a pas répondu à la demande de commentaire du Times of Israel sur les reproches de Muzicant.

Yishai Fleisher, porte-parole de la communauté juive d’Hébron et ancien porte-parole de Ben Gvir, a indiqué que les propos de Muzikant étaient une « politique d’apaisement » ratée qui, selon lui, était particulièrement dangereuse et n’avait pas sa place au Moyen-Orient.

Muzicant et des membres du conseil d’administration du Congrès juif européen se sont rendus en Israël dans le cadre d’une mission conjointe entre l’EJC et l’American Jewish Committee (AJC). La visite comprenait des réunions avec plusieurs ministres, dont le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz.

Le rabbin Menachem Margolin lors de la conférence annuelle de l’Association juive européenne de Porto, le 16 mai 2023. (Crédit : EJA)

Le 7 octobre dernier, quelque 3 000 terroristes ont déferlé sur Israël, où ils ont tué près de 1 200 personnes et en ont enlevé 253 autres, pour la plupart des civils, tout en se livrant à de nombreuses atrocités.

Israël a lancé une incursion terrestre dans la bande de Gaza 20 jours plus tard, où les combats ont causé la mort de 33 000 personnes, selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas. Les données ne font pas de distinction entre les civils et les terroristes, dont Israël affirme avoir tué au moins 13 000 personnes.

Les combats ont entraîné une forte explosion des actes antisémites, notamment dans l’ouest de l’Europe, parmi eux, l’incendie d’une synagogue à Oldenburg, en Allemagne, au cours du week-end dernier. À Chisinau, en Moldavie, un homme a accosté le rabbin Mendel Axelrod cette semaine, en lui criant : « Pourquoi personne ne vous a arrêté pour ce que vous faites aux Palestiniens ? », a rapporté Axelrod à la police.

Aux Pays-Bas, le principal organisme de surveillance de l’antisémitisme de la communauté juive locale, le CIDI, a fait état mardi d’un record de 379 incidents antisémites en 2023, dont 60 % se sont produits entre octobre et la fin décembre de l’année dernière.

Des traces d’incendie sur la porte d’entrée d’une synagogue endommagée par un dispositif incendiaire à Oldenburg, le 5 avril 2024. (Crédit :Hauke-Christian Dittrich/dpa via AP)

Avant le 7 octobre, l’attitude générale des Juifs d’Europe « était la suivante : on vit ici, on se plaît ici, on est chez soi ici – et on a une assurance-vie, c’est-à-dire Israël », a expliqué Muzicant. Mais depuis le 7 octobre, nombre d’entre eux « ne savent plus où ils en sont, ils se demandent ce que l’avenir leur réserve. Il n’y a pas de réponse claire à cette question pour le moment ».

Selon Muzicant, l’incertitude vient en partie du fait que « la police d’assurance, de toute évidence, n’en est pas une » – allusion à la façon dont l’assaut, qui a pris l’armée israélienne au dépourvu, a conduit de nombreux Juifs en Israël et au-delà à craindre pour la survie même de l’État hébreu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.