Le Sénat américain demande à Berlin d’en faire plus pour les survivants de la Shoah
Rechercher

Le Sénat américain demande à Berlin d’en faire plus pour les survivants de la Shoah

La résolution votée exhorte l’Allemagne à fournir les financements assurant aux victimes du monde entier de vivre leurs dernières années dans la dignité

Un survivant de l'Holocauste assiste à une cérémonie de commémoration de la Shoah à Yad Vashem, à Jérusalem. Illustration. (Crédit : Pierre Terdjman/Flash90)
Un survivant de l'Holocauste assiste à une cérémonie de commémoration de la Shoah à Yad Vashem, à Jérusalem. Illustration. (Crédit : Pierre Terdjman/Flash90)

Le Sénat des Etats-Unis a approuvé une résolution appelant le gouvernement allemand à en faire plus pour répondre aux besoins des survivants vieillissants de l’Holocauste.

Présentée par les sénateurs Bill Nelson (démocrate, Floride) et Susan Collins (républicain, Maine), la résolution qui a été votée jeudi soir suit une mesure similaire de la Chambre des représentants visant à assurer « que toutes les victimes de l’Holocauste vivent dans la dignité, le confort et la sécurité pendant leurs dernières années. »

Elle appelle l’Allemagne « à réaffirmer son engagement à son objectif via un engagement financier pour traiter globalement les besoins de santé et d’aides sociales uniques des victimes vulnérables de l’Holocauste, notamment par des soins à domicile et autres besoins médicalement prescrits. »

Selon la résolution, il y a environ 100 000 survivants de l’Holocauste vivants aux Etats-Unis aujourd’hui, et environ 500 000 dans le reste du monde, et ils ont des besoins de santé et d’aide sociale qui demandent une assistance. »

« Alors que les survivants de l’Holocauste vieillissent, leurs besoins ne font que croître », a déclaré Nelson dans un communiqué. « L’Allemagne devrait en faire plus pour prendre soin d’eux, particulièrement des milliers de victimes vivant actuellement dans la pauvreté, et assurer qu’ils peuvent vivre leurs dernières années dans la dignité et le confort. »

La résolution suit un échange entre des membres du Congrès et le ministère allemand des Finances. Les représentants du gouvernement allemand ont reconnu que « l’expérience récente a montré que les soins financés par le gouvernement allemand à ce jour étaient insuffisants. » Les Allemands ont déclaré qu’il était « impératif d’étendre ces mesures d’aide rapidement étant donné l’âge avancé de beaucoup des personnes touchées. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...