Les dirigeants iraniens ne vont jamais à des réceptions où on sert de l’alcool
Rechercher

Les dirigeants iraniens ne vont jamais à des réceptions où on sert de l’alcool

Le président iranien est invité à une réception où du vin devrait être servi, selon le protocole de l'Elysée

Terra di Seta est la seule cave entièrement casher dans la région de vinification du Chianti en Toscane. Son objectif est de produire des vins casher qui correspondent à la qualité des vins locaux qui y sont produites pendant des siècles (Crédit : Ben Ventes / JTA)
Terra di Seta est la seule cave entièrement casher dans la région de vinification du Chianti en Toscane. Son objectif est de produire des vins casher qui correspondent à la qualité des vins locaux qui y sont produites pendant des siècles (Crédit : Ben Ventes / JTA)

Les dirigeants de la République islamique d’Iran ont pour principe de ne jamais participer à des réceptions où de l’alcool est servi, a rappelé un diplomate iranien avant la visite du président Hassan Rouhani en France, selon l’agence de presse Isna.

« Conformément aux valeurs et aux enseignements islamiques, les responsables de la République islamique ne participent pas à des cérémonies où de l’alcool est servi », a déclaré ce diplomate chargé du protocole au ministère iranien des Affaires étrangères, cité par Isna.

Il réagissait aux récentes informations de médias français sur le refus de Rouhani de participer à un repas officiel offert par le président français François Hollande parce que du vin devait y être servi, conformément au protocole de l’Elysée.

Rouhani doit se rendre en Italie et en France du 14 au 17 novembre.

Déjà en octobre 1999, l’ex-président iranien réformateur Mohammad Khatami avait refusé de participer à une réception à l’Elysée à l’invitation du président français d’alors Jacques Chirac parce que du vin devait y être servi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...