Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Les flambeaux de ce Yom HaAtsmaout rendront hommage aux héros du 7 octobre

La cérémonie de cette année, qui sera préenregistrée sans public, inclura des soldats, du personnel médical et des civils qui ont sauvé des vies lors des massacres du Hamas

Miriam Peretz tient une torche lors de la cérémonie du 66e jour de l'indépendance israélienne au mont Herzl à Jérusalem, le 5 mai 2014. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Miriam Peretz tient une torche lors de la cérémonie du 66e jour de l'indépendance israélienne au mont Herzl à Jérusalem, le 5 mai 2014. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Cette année, la cérémonie de Yom HaAtsmaout, le jour de l’indépendance d’Israël, prendra un format particulier pour tenir compte de la guerre en cours menée contre les terroristes palestiniens du Hamas et de la douleur qui continue de régner à travers le pays depuis les massacres perpétrés par la branche palestinienne des Frères musulmans le 7 octobre alors que celle-ci retient toujours, aidée de complices civils, 133 otages, – dont beaucoup ne sont plus en vie.

Lors d’une conférence de presse, Miri Regev, la ministre des Transports qui est chargée des cérémonies d’État, a indiqué « qu’il n’y aurait pas de célébrations cette année comme l’an dernier. Il est en effet difficile pour nous de faire la fête alors que la guerre fait rage et que 133 otages sont toujours aux mains du Hamas ».

Contrairement aux années précédentes, Regev a précisé que la cérémonie de cette année serait pré-enregistrée et se déroulerait sans public « parce que la guerre est toujours en cours et que nous ignorons la manière dont les différents fronts vont évoluer ».

Yom HaAtsmaout débute cette année dans la soirée du 13 mai.

La cérémonie de Yom HaAtsmaout comprend traditionnellement l’allumage de torches, au cours de laquelle 12 Israéliens considérés comme des citoyens exemplaires sont choisis pour en allumer une. Cette année, les personnes qui allumeront la torche ont été sélectionnées pour leur « héroïsme » lors du 7 octobre, date à laquelle des terroristes du Hamas ont infiltré Israël, tuant près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en enlevant 253.

« Choisir les personnes qui allumeront les torches parmi des milliers de candidats proposés a été une tâche impossible », a déclaré Regev. « C’est pourquoi, cette année, les torches seront allumées par des groupes. »

La ministre des Transports, Miri Regev, s’adresse aux médias après une audience du tribunal de première instance de Tel Aviv, le 31 janvier 2024 (Flash90)

La torche des « forces de sécurité » sera allumée par des représentants de l’armée israélienne, du Shin Bet, du Mossad et de la police israélienne. Pour représenter Tsahal, il y aura le caporal Shavit Ben Moshe, qui a combattu les terroristes le 7 octobre alors que son frère avait été assassiné. Le commissaire adjoint Amir Cohen, qui a été l’un des premiers à comprendre l’ampleur de l’attaque du Hamas et à appeler des renforts, représentera la police. « Ayin », le chef de la division opérationnelle du Shin Bet, qui commandait une petite unité de forces spéciales le 7 octobre, représentera cette agence. Le Mossad est représenté par « Gimmel », un officier qui a dirigé une opération de recrutement de masse concernant l’Iran.

La torche des « sauveurs » sera allumée par des civils qui ont agi de manière remarquable le 7 octobre. Les personnes choisies pour allumer la torche sont Youssef Elziadna, un chauffeur de minibus bédouin de Rahat qui a sauvé 30 personnes du festival Nova – un membre de sa famille a été assassiné et quatre autres kidnappés ; le rabbin Shahar Botzhek d’Ofakim, qui s’est battu contre les terroristes du Hamas, même après avoir été blessé ; Nasreen Youssef, une Druze de Yated qui a participé à l’interrogatoire des terroristes capturés ; et Rami Davidian du Moshav Patish, qui a mené des missions de sauvetage le 7 octobre qui ont permis de sauver plus de 700 personnes, selon Ynet.

La torche de « l’équipe de sécurité locale » sera allumée par Inbal Liberman, du kibboutz Nir Am, qui, le matin du 7 octobre, a dirigé les membres de l’équipe de sécurité de son kibboutz pour tendre une embuscade aux terroristes qui arrivaient, sauvant ainsi de nombreuses vies ; Barak Shalom, du kibboutz Alumim, qui a mené la lutte contre les terroristes du Hamas dans son kibboutz ; Avichai Elia, de l’avant-poste de Havot Yair, qui a combattu aux côtés de neuf de ses camarades armés uniquement de fusils et qui a été grièvement blessé ; et Tal Levit, de Metula, dont la maison a été directement touchée par une roquette en provenance du Liban, mais qui est restée pour protéger sa ville aux côtés du reste de l’équipe de sécurité locale.

La torche des « secouristes » sera allumée par le personnel médical et de secours qui a participé aux opérations de sauvetage le 7 octobre ; la docteure Tamar Shlezinger, qui, de service ce matin-là comme bénévole à une ligne d’assistance téléphonique de la United Hatzalah, a reçu un appel de Michael et Amalia Idan, dont les parents ont été assassinés et la petite sœur Abigail kidnappée, et qui, gardant son sang-froid, est restée en ligne avec les enfants, les encourageant et les aidant à rester calmes jusqu’à ce qu’ils soient sauvés ; Nurit Iran Cohen, une bénévole de Zaka qui a ratissé les maisons incendiées pour aider à trouver et récupérer les dépouilles de victimes ; et Yoel Damari, le commandant d’une caserne de pompiers, qui a aidé les forces spéciales à reprendre le contrôle du poste de police de Sderot envahi par des terroristes.

Une torche « hasbara » sera allumé par Yoseph Haddad, un influenceur arabo-israélien qui s’exprime ouvertement en ligne pour son soutien à Israël, et Ella Keinan, une influenceuse qui a lancé le hashtag « #hamasisis ».

Yoseph Haddad. (Crédit : Autorisation)

Regev a annoncé le mois dernier qu’au lieu de se dérouler dans son lieu traditionnel, le cimetière national du mont Herzl à Jérusalem, la cérémonie de cette année se déroulera dans un format modifié pour honorer ceux qui ont été massacrés par le Hamas le 7 octobre.

Les flambeaux habituellement allumés lors de la cérémonie sur le mont Herzl le seront cette année à l’intérieur des communautés frontalières de Gaza attaquées le 7 octobre dernier, ainsi que sur les bases militaires qui ont subi de lourdes pertes.

En mars, Regev avait annoncé que le traditionnel feu d’artifice serait également annulé et elle a exhorté les responsables municipaux à faire de même et à annuler la partie « feux d’artifice » de leurs festivités locales.

Depuis des années, on s’inquiète de l’impact des feux d’artifice sur les vétérans de l’armée et les autres personnes souffrant de TSPT à la suite d’une guerre ou d’une attaque terroriste.

L’armée de l’air israélienne ne procédera pas non plus à son survol annuel, comme l’ont décidé le chef d’état-major de Tsahal, le général Herzi Halevi, et le ministre de la Défense Yoav Gallant.

Tsahal a déclaré le mois dernier que le survol, ainsi que la flottille de la marine à Eilat, n’auraient pas lieu, en raison de l’attention portée par l’armée à la guerre, et conformément à la recommandation du chef de l’armée de l’air, le général de division Tomer Bar, et du chef de la marine, le vice-amiral David Saar Salama.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.