Rechercher

Les groupes terroristes inciteraient aux violences sur le mont du Temple

La police aurait émis des ordonnances de restriction à l'encontre d'activistes juifs et arabes, les sommant de rester à l'écart du site pendant les grandes fêtes, à la fin du mois

Des Palestiniens manifestent au complexe de la mosquée Al-Aqsa, sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 21 mai 2021. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)
Des Palestiniens manifestent au complexe de la mosquée Al-Aqsa, sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 21 mai 2021. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)

Le Premier ministre Yair Lapid a procédé, mardi, à une évaluation sécuritaire aux côtés du ministre de la Sécurité intérieure, Omer Barlev, et du chef de la police, Kobi Shabtai, à l’approche des fêtes du Nouvel An juif.

Un haut-responsable présent lors de la réunion a déclaré à la chaîne publique Kan qu’il y avait « des mises en garde concrètes avertissant que des groupes terroristes prévoient d’inciter à la violence autour du mont du Temple ».

Le mont du Temple de Jérusalem, où se dressaient les temps bibliques, est le site le plus saint du judaïsme. La mosquée al-Aqsa, construite au sommet du mont, est le troisième lieu le plus sacré de l’Islam.

Des violences y éclatent fréquemment.

Le responsable a ajouté que la police avait émis des ordonnances de restriction à l’encontre d’activistes juifs et arabes, les sommant de rester à l’écart du mont du Temple pendant les fêtes qui commenceront à la fin du mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...