Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Les ministres déconseillent les feux de joie traditionnels de Lag BaOmer

L'un des principaux événements organisés lors de Lag BaOmer, le pèlerinage qui a lieu sur le mont Meron, a d'ores et déjà été annulé en raison des attaques continues du groupe terroriste du Hezbollah

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

Alors que la fête de Lag BaOmer commencera samedi soir, le ministère de la Protection environnementale et le ministère de la Santé ont appelé les Israéliens à s’abstenir d’allumer des feux de joie – une tradition lors de cette fête juive – au nom de la santé publique et de la préservation écologique.

La ministre de la Protection environnementale, Idit Silman, a indiqué que « en particulier cette année, protégeons notre environnement et notre santé ainsi que celle de nos enfants, et marquons Lag BaOmer par des rassemblements entre nous et par des activités alternatives dans la nature ».

Uriel Buso, le ministre de la Santé, a appelé les parents à s’assurer que les enfants ne soient pas exposés à d’éventuelles fumées polluantes.

Des appels similaires avaient été lancés, ces dernières années, en faveur d’alternatives plus sûres et plus saines aux feux de joie qui caractérisent habituellement la fête et la pollution de l’air avait baissé graduellement.

L’un des principaux événements organisés lors de Lag BaOmer, le pèlerinage qui a lieu sur le mont Meron, dans le nord d’Israël, a d’ores et déjà été annulé en raison des attaques continues du groupe terroriste du Hezbollah au Liban, des attaques qui prennent la zone pour cible.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.