Les ministres réfléchissent à abaisser l’âge de vote à 17 ans
Rechercher

Les ministres réfléchissent à abaisser l’âge de vote à 17 ans

Le projet de loi aurait pour objectif l'augmentation du taux de participation, qui tourne autour de 65 % depuis 2001

Le dépouillement des votes des soldats et d'autres électeurs particuliers, au Parlement, à Jérusalem, au lendemain des élections générales pour la 20e Knesset (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
Le dépouillement des votes des soldats et d'autres électeurs particuliers, au Parlement, à Jérusalem, au lendemain des élections générales pour la 20e Knesset (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

La commission des Lois décidera dimanche si elle souhaite faire avancer un projet de loi qui fixe l’âge légal de vote pour les futures élections à 17 ans, contrairement à l’âge légal actuel qui est de 18 ans.

Le projet de loi, qui a été proposé par le députe Shas Yaakov Margi, vise à augmenter le taux de participation aux élections.

« Afin d’augmenter le pourcentage de participation des électeurs, il faut inclure les jeunes qui ont un intérêt dans la politique israélienne », a écrit Margi. « Les jeunes de dix-sept ans sont suffisamment mûrs pour participer aux élections et avoir une influence. »

Le projet de loi Margi a été signé par des députés faisant partie de la coalition gouvernementale, y compris Meirav Ben-Ari de Koulanou et Nurit Koren du Likud, ainsi que par des députés de l’opposition, parmi lesquels Dov Khenin de la Liste arabe unie, Meir Cohen de Yesh Atid, et Yossi Yonah de l’Union sioniste.

Une déclaration publiée par l’Institut pour la démocratie en Israël indiquait aux députés ayant signé le projet de loi que des recherches dans d’autres pays tels que l’Argentine ont montré que l’abaissement de l’âge de vote ne résultait pas nécessairement dans l’augmentation du taux de participation.

Cependant, l’Institut a noté qu’il n’avait pas d’objections spécifiques au changement de l’âge légal de vote.

Depuis 2001, le taux de participation en Israël a oscillé autour des 65 %. Lors des dernières élections, le 17 mars 2015, 72,3 % des électeurs ont exercé leur droit de vote.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...