Les résidents d’Amona emménageront à Amichai lundi
Rechercher

Les résidents d’Amona emménageront à Amichai lundi

La nouvelle implantation est la première implantation israélienne planifiée par l'État depuis plus de 25 ans

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Des camions transportent les premières caravanes qui seront placées sur les terrains de la nouvelle implantation d'Amichai pour les évacués de l'avant-poste illégal d'Amona, le 21 février 2018 (Autorisation : Evacués d'Amona)
Des camions transportent les premières caravanes qui seront placées sur les terrains de la nouvelle implantation d'Amichai pour les évacués de l'avant-poste illégal d'Amona, le 21 février 2018 (Autorisation : Evacués d'Amona)

Quatorze mois après le démantèlement, les évacués de l’avant-poste illégal d’Amona annoncent dimanche qu’ils emménageront demain dans leur nouvelle communauté de Cisjordanie, la première implantation israélienne planifiée par l’État depuis plus de 25 ans.

Depuis février 2017, les 42 familles de l’avant-poste vivent dans un dortoir dans la ville voisine d’Ofra.

Alors que beaucoup d’entre eux déménagent lentement leurs biens dans la nouvelle implantation d’Amichai depuis plusieurs semaines, une cérémonie officielle aura lieu lundi pour marquer le jour de l’emménagement des 25 premières familles d’Amona. Les familles restantes doivent les rejoindre à la fin de la fête de Pessah le mois prochain.

Cette arrivée aura lieu huit mois après le premier coup de pioche de la nouvelle communauté au sommet de la colline dans le centre de la Cisjordanie et un mois après l’installation des premières maisons mobiles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...