Rechercher

Les responsables religieux en Israël appellent à la vaccination

Herzog a accueilli des rabbins, des imams et des responsables chrétiens à sa résidence, et ils ont lancé leur appel en tant que "représentants des religions en Terre sainte"

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président Isaac Herzog e compagnie des responsables religieux d'Israël qui ont appelé à se faire vacciner et à prier pour les malades, le 11 novembre 2021. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le président Isaac Herzog e compagnie des responsables religieux d'Israël qui ont appelé à se faire vacciner et à prier pour les malades, le 11 novembre 2021. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le président Isaac Herzog a rencontré des responsables religieux en Israël dans la soirée de jeudi. Tous ont appelé les populations du monde entier à se faire vacciner contre le COVID-19.

Des responsables juifs, musulmans, chrétiens, druzes et bahaïs ont rejoint Herzog à la résidence du président à Jérusalem, soulignant que « le caractère sacré de la vie est une valeur suprême pour les religions et la sauvegarde de tous les êtres humains – qui ont tous été créés à l’image de Dieu – est la plus grande obligation entre toutes ».

« Il est clairement manifeste que la vaccination de masse de populations entières est le tout premier outil en notre possession pour vaincre cette terrible pandémie », ont-ils ajouté dans leur déclaration.

Aux côtés de Herzog à sa résidence : le grand rabbin séfarade d’Israël Yitzchak Yosef ; le grand rabbin ashkénaze David Lau ; le patriarche grec orthodoxe de Jérusalem Theophilos III ; l’archevêque Pierbattista Pizzaballa, patriarche latin de Jérusalem ; le président de la cour d’appel de la Charia, Sheikh Abed Elhakim Samara ; le leader de la communauté druze Sheikh Mouafaq Tarrif ; le chef de l’église catholique grecque, archevêque de Haïfa et de Galilée, Yosef Mata ; le chef du département musulman du ministère de l’Intérieur, Sheikh Ziad Abu Moch ; l’inspecteur des imams au sein du ministère de l’Intérieur, Sheikh Jamal Al Obra ; et le secrétaire-général du mouvement Bahai en Israël, le docteur David Rutstein.

« Nous pensons que notre rôle en tant qu’éminents représentants des religions en Terre sainte est de nous tenir sur le front de la bataille menée contre le virus et d’apporter notre aide à l’Organisation mondiale de la santé, aux ministères de la Santé et aux systèmes de soins pour vaincre la pandémie de COVID-19 et sauver ainsi d’innombrables vies – par tous les moyens qui seront exigés par les autorités en charge et, en particulier, par le biais de la vaccination de toutes les populations éligibles », ont poursuivi les responsables religieux.

Ils ont appelé aussi les populations du monde entier à respecter toutes les mesures de prévention et ont demandé aux croyants de prier pour les malades, pour les personnels soignants et pour la fin de la pandémie.

Le président Isaac Herzog accueille les leaders religieux à sa résidence de Jérusalem, le 11 novembre 2021. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

« Ensemble et en joignant nos prières au Tout-Puissant, nous appelons tout un chacun à aller se faire vacciner dans les meilleurs délais », ont-ils expliqué.

Le ministre de la Santé Nitzan Horowitz et le responsable de la lutte contre le coronavirus en Israël Salman Zarka étaient également présents lors de cette rencontre, représentant le gouvernement.

« La coopération interconfessionnelle est immensément puissante », a commenté Herzog. « Je pense que le fait que cet appel fantastique émane de la Terre sainte établit véritablement un exemple et peut servir de modèle. »

Le président Isaac Herzog accueille les leaders religieux à sa résidence de Jérusalem, le 11 novembre 2021. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

« Le COVID ne respecte pas les frontières », a-t-il souligné. « Ni entre les États, ni entre les communautés, ni entre les classes, ni entre les religions. La réussite de la lutte contre le COVID dépend directement de la solidarité affichée entre les responsables religieux et nous avons constaté que ces dirigeants, conscients des choses, continuaient à voir la nécessité de sauver des vies – pikuach nefesh – et le caractère précieux de la vie humaine comme des idéaux déterminants. Je vous remercie tous du fond du cœur, vous, responsables de toutes les religions et de tous les courants religieux en Israël, pour votre rôle central dans le combat national et mondial contre le COVID. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...