Les tunnels à Gaza détruits avant la fin 2018, promet Liberman
Rechercher

Les tunnels à Gaza détruits avant la fin 2018, promet Liberman

Liberman a également conditionné l'amélioration de la situation humanitaire à Gaza à la libération des prisonniers israéliens et à la restitution des dépouilles de deux soldats

Avigdor Liberman à une réunion de son parti Yisrael Beytenu, le 11 décembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Avigdor Liberman à une réunion de son parti Yisrael Beytenu, le 11 décembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a indiqué dimanche qu’Israël détruira tous les tunnels transfrontaliers construits par les groupes terroristes dans la bande de Gaza d’ici la fin de l’année 2018, indiquant que l’Etat juif a dorénavant les moyens de les détecter.

« Je pense que ce sera le cas même avant cette date, mais l’objectif poursuivi est qu’à la fin de 2018, le Hamas n’ait plus un seul tunnel d’attaque », a confié Liberman lors d’un entretien avec la chaîne Hadashot, vingt-quatre heures après la destruction par l’armée israélienne d’un troisième tunnel en trois mois.

Il a indiqué à la chaîne de télévision que les dirigeants du Hamas à Gaza n’entreraient pas dans un conflit dans le cadre des efforts pour détruire les tunnels. « Le Hamas n’est pas prêt pour une guerre et je ne pense pas qu’il estime qu’une guerre s’achèverait d’une manière différente de celle dont nous pouvons le penser a-priori », a-t-il indiqué.

Liberman a également déclaré que la situation humanitaire qui empire dans la bande ne s’améliorera pas tant que le Hamas ne libère pas deux Israéliens et ne rende les dépouilles de deux soldats qui sont détenues en otage par le groupe.

« Il n’y aura aucune amélioration de la situation humanitaire avant que nous ne trouvions un accord sur nos prisonniers », a-t-il ajouté. « Notre principe est : réhabilitation contre désarmement. Et sans désarmement, nous n’accepterons pas de réhabilitation ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...