L’IAI, Microsoft et Soroka mettent au point un « cockpit » pour les unités Covid
Rechercher

L’IAI, Microsoft et Soroka mettent au point un « cockpit » pour les unités Covid

Grâce à l'intelligence artificielle, le système intègre les données de divers dispositifs et capteurs médicaux, les analyse et peut générer des signaux d'alerte précoces

Le 'Cockpit', un sytème développé par l'Israel Aerospsace Industries, Microsoft et le centre médical Soroka, dans l'unité Covid de l'hôpital. (Autorisation)
Le 'Cockpit', un sytème développé par l'Israel Aerospsace Industries, Microsoft et le centre médical Soroka, dans l'unité Covid de l'hôpital. (Autorisation)

Les sociétés Israel Aerospace Industries (IAI), Microsoft et l’hôpital Soroka de Beer Sheva se sont associés pour mettre au point, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, un système de supervision qui permet de récolter, en temps réel, des informations sur les patients placés sous respiration artificielle en un seul endroit, afin de faciliter le travail des équipes médicales censées les surveiller.

Utilisant des technologies d’intelligence artificielle, le système intègre les données de divers dispositifs et capteurs médicaux et les analyse pour obtenir des informations, identifier des tendances et générer des signaux d’alerte précoce pour aider les équipes médicales à mieux surveiller leurs patients, ont déclaré l’IAI et Soroka dans une déclaration commune.

Les données collectées sont mises à la disposition du personnel médical dans une salle de contrôle, une sorte de « cockpit » à partir duquel les médecins peuvent effectuer leurs rondes et gérer leurs patients à distance, les appareils médicaux et l’unité de soins intensifs, selon la déclaration.

Les données peuvent également être partagées avec d’autres personnes, à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital, tout en étant protégées par les normes de protection des données médicales, précise la déclaration.

Les équipes ont utilisé la plateforme Azure de Microsoft pour leur travail, avec le soutien de Microsoft Israël. La plateforme permet la saisie de données en temps réel et des services d’analyse de données, ainsi que l’affichage des données des patients et des services de streaming vidéo pour surveiller visuellement les patients.

Cette innovation permet de superviser un grand nombre de patients simultanément, car « des millions d’événements peuvent être transférés et affichés dans le système à chaque seconde », indique le communiqué.

L’avantage du système qui a été développé « est sa capacité à simuler la situation classique dans laquelle j’entre dans la chambre, vois le patient, et collecte des données de tous les appareils autour de lui », a déclaré le professeur Yaniv Almog, chef de l’unité de soins intensifs internes pour les patients atteints de COVID-19 à Soroka, dans la déclaration. « Je vois les avantages et le potentiel d’une utilisation généralisée du système à l’avenir également. Grâce à sa capacité d’alerte précoce et à sa capacité à collecter de grandes quantités de données sur les patients à un stade précoce de la maladie, nous pouvons produire un système qui nous avertit d’une éventuelle détérioration de l’état d’un patient, afin que nous puissions réagir plus tôt et éventuellement la prévenir ».

Ce développement s’inscrit dans le cadre d’une initiative visant à inciter les entreprises publiques, en coopération avec l’Administration pour le développement des armes et des infrastructures technologiques (MAFAT) et l’Autorité des entreprises publiques, à faire face à la pandémie de COVID-19.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...