Israël en guerre - Jour 148

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Liam Bor Galon, 26 ans : massothérapeute, il a aidé les autres jusqu’à la fin

Assassiné par des terroristes du Hamas lors du festival de musique Supernova le 7 octobre dernier

Liam Bor Galon (Crédit : Facebook)
Liam Bor Galon (Crédit : Facebook)

Liam Bor Galon, 26 ans, a été assassiné par des terroristes du Hamas a la rave-party Supernova le 7 octobre dernier.

À 8 h 23 ce samedi-là, Liam et ses amis ont fui la fusillade pour se réfugier dans un poste de garde du festival. On l’y voit sur des photos qui ont circulé sur les réseaux sociaux faire un garrot à une femme blessée pour arrêter son hémorragie. À 8h46, il a envoyé un SMS à son frère pour lui dire qu’il était blessé et qu’il avait besoin d’aide. C’est la dernière fois que sa famille a eu des nouvelles de Liam. Le 10 octobre, elle a été informée que sa dépouille avait été retrouvée.

Le 10 octobre, Noa Schechter, une amie qui suivait la formation en massage au collège Reidman de Tel Aviv, a publié un message sur cet homme qu’elle n’avait rencontré que trois mois plus tôt, mais qui avait déjà trouvé une place dans son cœur.

« Ton sourire, ton approche, tu voulais tellement aider et guérir les gens. Tout ce que tu voulais, c’était étudier le corps et l’âme pour pouvoir répandre le bien et guérir le monde », écrit-elle. « Et c’est ce que tu as fait jusqu’aux derniers instants de ta vie, où nous t’avons vu soigner quelqu’un et arrêter son hémorragie – toi, notre champion ».

Liam a grandi à Dimona, où il a été enterré le 10 octobre.

Le maire de Dimona, Beni Biton, a écrit sur Instagram que les amis, les membres de la famille et les proches de Liam ont évoqué « un jeune homme au cœur géant, qui était toujours souriant et aimait les gens. »

Biton a décrit Liam, qui a fréquenté le lycée Lehman à Dimona, comme un étudiant brillant et heureux qui était toujours entouré d’amis. Biton a ajouté que « lors de la maudite attaque terroriste, il a aidé et soigné des blessés et aidé à évacuer d’autres personnes jusqu’à ses derniers instants. Un vrai héros ».

En janvier, plus de trois mois après la découverte de Liam, son frère Elay a écrit sur Facebook que Liam « était tout pour moi ». Il a parlé de ce frère qui avait les clés de son âme, de celui qui l’écoutait et calmait ses moindres angoisses.

Liam était « mon mur, le mot de passe qui cache toutes les notes que je ne veux pas que l’on voie. La personne à qui je parlais qui comprenait les profondeurs de l’abîme de mon âme, celle qui m’assurait que je n’avais pas perdu la tête, que j’allais bien, que ce que je disais était normal ».

Il parle du manque de son frère, moins vif qu’au début, mais qui se fait sentir de temps en temps, par des notes agréables, apaisantes, harmonieuses. Il a également évoqué la pluie qui tombait à verse et le fait qu’il n’avait plus Liam comme « parapluie ».

Deux jours plus tard, dans la soirée du 14 janvier, un événement commémoratif a été organisé en l’honneur de Liam dans l’espace de travail collaboratif Collabo à Tel Aviv. L’événement comprenait un service commémoratif suivi d’un spectacle musical, d’un spectacle de feu et de lumière et, enfin, d’une fête de 22 heures à 1 heure du matin en l’honneur de Liam.

Les organisateurs ont déclaré que l’événement présenterait « certains des univers que Liam aimait, du monde de la thérapie du Poi (art du spectacle), en passant par l’anime, les tatouages et bien d’autres choses encore ».

Ils ont ajouté que « Liam aurait voulu que nous nous réunissions, que nous soyons là les uns pour les autres, que nous fassions connaissance avec les personnes qui ont fait partie du parcours de sa vie ». C’est pourquoi à 22 heures, le Collabo se transformera en soirée dansante, rejoint par notre seul et unique ange, Liami. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.