Lionel Richie dit « Hello » à un public israélien en adoration
Rechercher

Lionel Richie dit « Hello » à un public israélien en adoration

Le crooner de 70 ans explique que cela fait 40 ans que ses amis le pressent de venir en Israël, et "maintenant, je sais pourquoi"

Le crooner Lionel Richie devant un public en adoration lors de son concert très attendu à Tel Aviv, le 2 mars 2020 (Autorisation :  ToI Staff)
Le crooner Lionel Richie devant un public en adoration lors de son concert très attendu à Tel Aviv, le 2 mars 2020 (Autorisation : ToI Staff)

Ce sont des fans en adoration qui ont accueilli lundi soir Lionel Richie, lorsqu’il est monté sur la scène de la Menora Arena de Tel Aviv pour un concert exceptionnel.

Le chanteur, qui a commencé son show de 90 minutes à 19 heures – une heure et demie plus tôt qu’initialement prévu pour s’adapter aux troisièmes élections du pays – s’est dit heureux de se trouver enfin en Israël.

« Cela fait des années que mes amis tentent de me convaincre de venir en Israël, depuis 40 ans », a-t-il dit. « Maintenant, je sais pourquoi ».

Lionel Richie avait atterri samedi matin à bord d’un avion privé après un concert à Dubaï. Il restera en Israël pendant cinq jours.

Il a déclaré que le public était « extraordinaire » et évoqué l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par des personnes à l’accent américain et français et qui l’ont salué par son nom dans les rues.

« Quelle foule internationale », s’est exclamé le chanteur.

Le crooner de 70 ans, qui se produisait pour la première fois au sein de l’État juif, a interprété tous ses plus grands hits des années 1980, dont « Hello », « Endless Love », « All Night Long » et des tubes des Commodores – comme « Sail On », « Easy Like Sunday Morning » et « Brick House ».

Le public a entonné les titres avec enthousiasme alors que la star avait revêtu une redingote rouge dans le pur style des Commodores, assis au piano ou dansant dans l’un de ses blousons à paillettes.

Le crooner Lionel Richie chante avec le public lors de son concert à Tel Aviv, le 2 mars 2020 (Autorisation : ToI staff)

Il avait pris le temps de mettre à la disposition du public les paroles du hit « Endless Love » : mais les fans – en majorité d’âge mûr – n’ont eu besoin d’aucune aide, connaissant déjà chaque mot par cœur.

« 7 000 Diana Ross ici, en terre sainte, c’est incroyable », a commenté Richie, qui avait chanté ce titre couronné d’un Grammy avec Diana Ross en 1981.

L’ancien chanteur des Commodores, qui a récemment fêté ses 70 ans et qui officie comme juge dans l’émission « American Idol », est actuellement en tournée mondiale avec 30 dates prévues aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

Lionel Richie était accompagné d’un groupe de musiciens exclusivement masculin et s’est révélé plutôt en bonne forme, après avoir réadapté ses chansons de manière à pallier toute faiblesse de sa voix. Il a fait preuve d’une grande énergie sur scène, qu’il se soit trouvé assis au piano ou face à son public, et a pris plaisir à prendre la parole pendant tout le spectacle.

« On pleure aux chansons joyeuses et on rit aux chansons tristes parce que ce sont des souvenirs dont il est question ici », a commenté la star, qui a ajouté avoir survécu à un grand nombre de ses concurrents de l’époque, comme Prince, Whitney Houston et George Michael.

Ce voyage en Israël a été préparé par le producteur Marcel Abraham, qui avait fait venir dans le passé à Tel Aviv des artistes comme Justin Bieber, Bob Dylan, Leonard Cohen et Jennifer Lopez.

Le chanteur Lionel Richie (à l’extrême gauche) lors de son atterrissage en Israël, avant son concert à Tel Aviv prévu le 2 mars, le 29 février 2020 (Autorisation : Erez Ozir)

Après un rappel au cours duquel il a interprété à nouveau un « All Night Long » prolongé, Lionel Richie a dit au revoir à son public – disant que chaque spectateur faisait dorénavant partie d’une grande famille.

« À l’année prochaine », a conclu le chanteur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...