Avec l’assouplissement des restrictions, le mur Occidental ouvert seulement aux résidents de la Vieille Ville
Rechercher

Un hôpital commence à traiter les patients du COVID-19 avec le cannabis

Deir al-Asad connait le deuxième taux le plus élevé de cas confirmés de COVID-19 parmi les communautés israéliennes de plus de 5 000 habitants

  • Des Juifs prient aux abords d'une synagogue dans la ville de Beitar Illit, en Cisjordanie, le 29 mars 2020 (Crédit : Aharon Krohn/Flash90)
    Des Juifs prient aux abords d'une synagogue dans la ville de Beitar Illit, en Cisjordanie, le 29 mars 2020 (Crédit : Aharon Krohn/Flash90)
  • La police à un check-point dans la ville de Deir al-Asad, dans le nord du pays, le 18 avril 2020, après qu’elle a été déclarée « zone restreinte » en raison du nombre croissant de cas de Covid-19. (Crédit : Basel Awidat / Flash90)
    La police à un check-point dans la ville de Deir al-Asad, dans le nord du pays, le 18 avril 2020, après qu’elle a été déclarée « zone restreinte » en raison du nombre croissant de cas de Covid-19. (Crédit : Basel Awidat / Flash90)
  • La police à un barrage temporaire dans la ville arabe du nord d'Israël de Deir al-Asad, le 15 avril 2020. (Basel Awidat / Flash90)
    La police à un barrage temporaire dans la ville arabe du nord d'Israël de Deir al-Asad, le 15 avril 2020. (Basel Awidat / Flash90)
  • Une unité technologique du renseignement militaire teste le ventilateur improvisé qu'elle a créé pour aider le système de santé à faire face à l'épidémie de coronavirus, le 15 avril 2020. (Crédit : Armée israélienne)
    Une unité technologique du renseignement militaire teste le ventilateur improvisé qu'elle a créé pour aider le système de santé à faire face à l'épidémie de coronavirus, le 15 avril 2020. (Crédit : Armée israélienne)
  • Des travailleurs palestiniens nettoient les rues et les maisons à Naplouse, en Cisjordanie, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus le 3 avril. (Crédit :  Nasser Ishtayeh/Flash90)
    Des travailleurs palestiniens nettoient les rues et les maisons à Naplouse, en Cisjordanie, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus le 3 avril. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Le Times of Israël en français suit pour vous les événements liés au coronavirus en Israël :

Mort d’une femme de 85 ans, 166e victime du COVID-19 en Israël

Une femme de 85 ans est morte des suites du coronavirus au centre médical Poriya de Tibériade. C’est la 166è victime du nouveau coronavirus meurtrier au sein de l’Etat juif.

Selon la chaîne publique Kan, cette femme était une résidente du foyer médicalisé pour personnes âgées Yokra à Yavnéel. Elle est la 18è résidente de la structure à succomber à la maladie.

Le nombre d’infections continue à augmenter dans une ville arabe en confinement

Deir al-Asad, ville arabe israélienne du nord du pays, connait désormais un taux de 715,72 infections pour 100 000 habitants, le deuxième plus élevé du pays.

La ville de 12 435 habitants, déclarée « zone réglementée », était encore septième au classement jusqu’à hier.

On compte maintenant 89 cas confirmés de COVID-19 à Deir al-Asad, soit une augmentation de 17 depuis la veille.

La ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak, en banlieue de Tel Aviv, continue d’avoir le taux d’infection le plus élevé parmi les communautés de plus de 5 000 habitants, avec 1181,27 cas pour 100 000 habitants.

Les autres communautés ayant les taux d’infection les plus élevés du pays sont Kochav Yaakov, Kiryat Ye’arim, Elad, Kfar Chabad, Efrat, Mitzpe Ramon, Migdal Haemek et Modiin Illit.

Le nombre de cas s’élève à 13 362 ; le bilan des morts à 171

Le nombre de cas confirmés de coronavirus en Israël s’élève à 13 362, soit une augmentation de 97 depuis la nuit dernière et de 158 au cours des 24 dernières heures.

Le nombre de morts du virus en Israël est désormais de 171.

Le ministère de la Santé affirme que 156 personnes sont dans un état grave, dont 109 sous respiration artificielle.

140 autres se trouvent dans un état modéré, et les autres présentent des symptômes bénins.

Jusqu’à présent, 3 564 personnes ont guéri du virus.

Une femme 29 ans en phase terminale meurt du COVID-19, la plus jeune victime d’Israël

Une jeune femme de 29 ans, souffrant déjà d’une maladie en phase terminale avant d’être infectée par le coronavirus, est décédée à l’hôpital Hadassah Eim Kerem à Jérusalem.

C’est la plus jeune victime à mourir en Israël des complications du COVID-19.

Un homme de 71 ans meurt du coronavirus dans le nord

Un homme de 71 ans est décédé du coronavirus à l’hôpital Poriya à Tibériade, portant à 172 le nombre total des victimes du COVID-19 en Israël.

Réouverture des entreprises après Yom HaAtzmaout ?

Shaul Meridor, chef du département du budget au sein du ministère des Finances, a expliqué dimanche que toutes les entreprises pourraient rouvrir leurs portes après la Journée de l’indépendance s’il n’y a pas de hausse des cas de COVID-19 auparavant.

Meridor a déclaré au micro de la radio militaire que les firmes devraient se plier toutefois à un certain nombre de restrictions.

Cette année, Yom HaAtzmaout (journée de l’Indépendance) aura lieu le 29 avril.

Les propos de Meridor sont tenus alors que des douzaines d’auto-entrepreneurs manifestent aux abords du ministère des Finances de Jérusalem en raison, selon eux, du manque d’aide apporté par le gouvernement dans le contexte de la fermeture de nombreuses entreprises suite à la pandémie de coronavirus.

MDA : Le nombre de décès du COVID-19 probablement supérieur au bilan officiel

Un responsable des services d’urgence du Magen David Adom a expliqué dimanche que le nombre de victimes du coronavirus en Israël était probablement plus élevé que le chiffre officiel déclaré, qui est actuellement de 171.

Le docteur Rafael Strugo, directeur-adjoint de la division médicale du MDA, a déclaré au site d’information Ynet que des personnes ont pu mourir des suites du virus chez elles ou dans des centres de vie médicalisés sans être testées et qu’elles n’ont pas été, par conséquent, inclues dans le décompte officiel des victimes.

« Une personne âgée meurt dans un centre gériatrique, les infirmiers, sous la direction d’un médecin, déclarent le décès et remplissent un certificat. Personne ne vérifie si le défunt est mort des suites du coronavirus ou d’une aggravation d’une maladie sous-jacente par le coronavirus », a dit Strugo.

Il a ajouté que « tous ceux qui meurent à l’hôpital ne sont pas non plus testés au coronavirus. Même là, nous ne savons pas si le coronavirus a entraîné une dégradation de l’état de santé du défunt ».

Un officiel du Hamas a déclaré qu’Israël portera la responsabilité de l’épidémie du virus à Gaza

Le groupe terroriste palestinien du Hamas qui contrôle la bande de Gaza a prévenu Israël de la nécessité d’acheminer plus d’équipements médicaux dans l’enclave palestinienne.

« Israël portera la responsabilité d’une épidémie du virus dans la bande de Gaza et doit donc faciliter l’acheminement d’équipements de santé, c’est [Israël] qui doit envoyer ce matériel médical », a déclaré Khalil al-Hayya, le chef adjoint du Hamas à Gaza, cité par Ynet.

Jusqu’à hier, il y avait 13 cas de coronavirus à Gaza.

Les sports collectifs ne seraient pas autorisés avant 6 mois

Le directeur général adjoint du ministère de la Santé a déclaré qu’il ne pensait pas que les sports collectifs qui impliquent un contact physique seront autorisés pendant encore 6 mois. Dans ce contexte, on ne sait pas si les sports professionnels pourront reprendre.

« Je ne pense pas qu’il faille compter sur tout changement significatif », a déclaré Itamar Grotto devant la Commission spéciale de gestion du COVID-19 de la Knesset.

Il a également déclaré que s’il n’y avait pas de nouvelle épidémie de COVID-19 dans les deux prochaines semaines, les individus pourraient être autorisés à courir ou à mener d’autres formes d’activité seuls à une plus grande distance de leur domicile.

« Deux semaines est le minimum », a-t-il insisté.

Ce matin, le gouvernement a élargi le périmètre où les Israéliens peuvent marcher ou courir à 500 mètres de leur domicile, contre 100 mètres auparavant.

Les élus atteints du virus ou en quarantaine participent à des réunions à distance

La commission des Arrangements de la Knesset a donné son feu vert pour que les élus, atteints du COVID-19 ou en auto-isolement, participent aux réunions de la commission par visio-conférence.

« Sur la question du vote à distance, nous aurons besoin de changer des ordonnances supplémentaires ou de régler la question avec une loi », a déclaré Avi Nissenkorn, élu de Kakhol lavan et président du comité.

Des travailleurs indépendants du secteur de la beauté manifestent à Tel Aviv

Des travailleurs indépendants du secteur de la beauté manifestent à Tel Aviv. En effet, leur secteur d’activité n’a pas été inclus dans la liste des entreprises autorisées à rouvrir par le gouvernement.

« Nous demandons une compensation immédiate de la part de l’Etat. Si aucune compensation n’est donnée, nous ne serons pas en mesure de rouvrir dans un mois, les gens sont très affectés », a déclaré Yair Samir, le président de l’organisation des coiffeurs d’Israël, à Ynet.

Des manifestations de travailleurs indépendants sont également organisées à Haïfa et dans la Haute Galilée, selon le site d’information.

Rivlin rencontre les chefs d’entreprise qui manifestent devant son domicile

Le président Reuven Rivlin a rencontré des propriétaires d’entreprises et des indépendants qui manifestaient devant sa résidence pour dénoncer l’incapacité du gouvernement à les soutenir.

« J’ai entendu les protestations des travailleurs indépendants devant Beit HaNasi [la résidence du président] et j’ai invité ses dirigeants à venir discuter. C’est une urgence et je leur ai promis, ainsi qu’à tous les travailleurs indépendants, que les décideurs politiques écouteraient ce qu’ils ont à dire. Nous devons avoir une vue d’ensemble sans abandonner personne », a-t-il tweeté.

Une photo partagée par le président, 80 ans, montre les discussions qui se déroulent avec tous les participants portant des masques.

Reprise des leçons et des examens de conduite lundi – ministre des Transports

Le ministre des Transports Bezalel Smotrich a fait savoir dimanche que les leçons et les examens de conduite reprendraient lundi.

Les moniteurs d’auto-école devront se plier à des procédures d’hygiène particulières pour empêcher la propagation du coronavirus, a-t-il expliqué.

Il a déclaré qu’il y avait 4 100 moniteurs d’auto-école, dans tout le pays, dont l’activité avait été gelée à cause de la pandémie, ainsi que des dizaines de milliers d’élèves en attente.

Un hôpital commence à traiter les patients du COVID-19 avec le cannabis

L’hôpital Ichilov a commencé à administrer du cannabis médicinal aux patients atteints du coronavirus en état modéré dans le cadre d’un traitement expérimental, a rapporté la Douzième chaîne.

Les docteurs cherchent à utiliser les propriétés antivirales du cannabis pour ralentir la propagation du virus, a annoncé l’hôpital.

42 des décès du COVID-19 en Israël étaient des résidents de Jérusalem

Selon les données du ministère de la Santé, 42 des victimes du COVID-19 dans le pays étaient des résidents de Jérusalem, plus que n’importe quelle autre ville.

Il y a eu 171 morts en Israël du COVID-19. Jérusalem est la plus grande ville du pays.

Les autres taux les plus élevés ont été enregistrés à Bnei Brak et Beer-Sheva, avec 13 morts dans chaque ville.

La ville de Bat Yam arrive en troisième position avec 12 victimes.

La moyenne d’âge des victimes du virus est de 82 ans. La plus jeune victime est âgée de 29 ans et la plus vieille de 98 ans.

Avec l’assouplissement des restrictions, le mur Occidental ouvert seulement aux résidents de la Vieille Ville

Alors qu’Israël assouplit ses restrictions du virus, le mur Occidental ouvrira uniquement pour la prière pour les résidents de la Vieille Ville de Jérusalem.

La fondation qui supervise le lieu saint a déclaré qu’elle avait organisé les différents espaces de prière de telle sorte que 19 personnes puissent respecter une distance de deux mètres entre elles. Les nouvelles régulations du gouvernement autorisent un groupe de prière jusqu’à 19 personnes. Tous les fidèles doivent se tenir à distance et porter un masque.

« Veuillez noter que la prière au mur Occidental est encore uniquement réservée pour ceux qui vivent à moins de 500 mètres de l’Esplanade du mur Occidental, à savoir seulement les résidents de la Vieille Ville de Jérusalem. Des barrages ont été mis en place aux entrées de la ville et la police empêche l’entrée de toute personne qui n’est pas un résident », soulignait le communiqué.

Ministère de la Santé : 19 tests de dépistage du virus faussement positifs

Le ministère de la Santé a déclaré que les résultats de 19 tests de dépistage du virus, effectués à l’Institut Weitzmann des sciences, ont été faussement déclarés positifs.

L’erreur a été annoncée après que les tests ont été refaits dans différents laboratoires.

Le chômage atteint les 26 % ; 1 093 465 israéliens sans emploi

Le chômage en Israël atteint 26,25 %, soit 1 093 465 personnes, selon la Douzième chaîne d’information.

Avant l’épidémie du coronavirus, le chômage en Israël était à un niveau record de moins de 4 %.

13 491 porteurs du coronavirus en Israël

Le nombre de cas de coronavirus s’élève à 13 491, selon une mise à jour du ministère de la Santé.

Il y a eu 172 décès dus au virus.

Parmi ces malades, 146 sont dans un état grave, 109 d’entre eux sous respirateur.

142 autres sont dans un état modéré et les autres présentent des symptômes bénins.

Selon les chiffres, 3 754 personnes se sont remises du virus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Avec l’assouplissement des restrictions, le mur Occidental ouvert seulement aux résidents de la Vieille Ville

Alors qu’Israël assouplit ses restrictions du virus, le mur Occidental ouvrira uniquement pour la prière pour les résidents de la Vieille Ville de Jérusalem.

La fondation qui supervise le lieu saint a déclaré qu’elle avait organisé les différents espaces de prière de telle sorte que 19 personnes puissent respecter une distance de deux mètres entre elles. Les nouvelles régulations du gouvernement autorisent un groupe de prière jusqu’à 19 personnes. Tous les fidèles doivent se tenir à distance et porter un masque.

« Veuillez noter que la prière au mur Occidental est encore uniquement réservée pour ceux qui vivent à moins de 500 mètres de l’Esplanade du mur Occidental, à savoir seulement les résidents de la Vieille Ville de Jérusalem. Des barrages ont été mis en place aux entrées de la ville et la police empêche l’entrée de toute personne qui n’est pas un résident », soulignait le communiqué.