Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Des infos antérieures au 7 octobre sur les plans du Hamas et les consultations des chefs de Tsahal quelques heures avant l’assaut révélées – média

Un diagramme montré sur la Douzième chaîne le 4 décembre 2023, tiré d'un reportage de Tsahal en juillet 2022, sur les plans d'invasion potentiels du Hamas. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Un diagramme montré sur la Douzième chaîne le 4 décembre 2023, tiré d'un reportage de Tsahal en juillet 2022, sur les plans d'invasion potentiels du Hamas. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Dans le dernier reportage sur les informations et les évaluations qui auraient dû permettre aux dirigeants militaires israéliens d’empêcher l’assaut du 7 octobre mené par le Hamas, la Douzième chaîne indique que l’officier de renseignement de la Division de Gaza avait préparé en juillet 2022 une présentation exposant « le plan d’invasion massive du Hamas. »

Un diagramme de la présentation montre une vingtaine d’escouades terroristes du bataillon de Khan Younès de l’unité dite « Nukhba » du Hamas envahissant le sud d’Israël depuis Gaza. Selon la présentation, les escouades terroristes seraient accompagnées d’équipes d’ingénieurs pour franchir la clôture frontalière et les défenses en de multiples endroits. Le document aurait inclus la phrase suivante : « Cette invasion constitue la menace la plus grave à laquelle les forces de Tsahal sont confrontées dans la défense [d’Israël]. »

La Douzième chaîne rapporte en outre que le Directorat des Renseignements militaires de Tsahal ont tenu une discussion trois mois avant le 7 octobre, au cours de laquelle un officier identifié comme le général de brigade P. a conclu : « Nous avons essayé, mais nous n’avons pas réussi. Nous ne pouvons pas dire comment [le chef du Hamas à Gaza, Yahya] Sinwar agira, et c’est pourquoi les commandants sur le terrain doivent prendre les précautions nécessaires. »

Le 1er octobre, le commandant de la Division de Gaza a ordonné une évaluation de la situation, qui a révélé une « forte augmentation des exercices par les forces de Nukhba. » Six bataillons du Hamas effectuaient des exercices une ou deux fois par semaine, selon le rapport relatif à cette évaluation. Il précise les noms des bataillons qui effectuaient des exercices, notamment dans le nord de la bande de Gaza et un à Khan Younès.

Néanmoins, selon la Douzième chaîne, l’officier de renseignement de la division avait conclu que « dans la tension entre les avantages économiques pour le Hamas et les troubles continus [qui avaient lieu à la frontière de Gaza], il semble que, pour le moment, les choses se dirigent vers un arrangement et un apaisement des troubles ».

Dans la nuit du 6 au 7 octobre, rapporte encore la Douzième chaîne, un courriel a été envoyé depuis une base de Tsahal à la frontière de Gaza au sujet d’une attaque imminente, décrivant « certains signes venant de Gaza. » Au même moment, l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a également vu des signes indiquant qu’il se passait quelque chose.

Le 7 octobre, vers 3h30 du matin, le chef d’état-major Herzi Halevi a été réveillé par son supérieur hiérarchique et mis au courant des différents signes. Il a convoqué une évaluation de la situation avec le chef du Directorat des Opérations de Tsahal et le chef du Commandement du Sud environ 90 minutes plus tard.

Après avoir discuté des signes d’une éventuelle attaque imminente, Halevi a demandé plus d’informations et a ordonné que l’armée de l’air israélienne soit mise au courant. Il a également ordonné que les renseignements soient vérifiés – et vérifié depuis une perspective sceptique à l’égard de l’hypothèse qui prévalait selon laquelle le Hamas n’était pas intéressé par une guerre.

Selon la Douzième chaîne, c’est peut-être là qu’a eu lieu la première remise en question de l’idée que le Hamas ne souhaitait pas la guerre. Mais pas assez pour que Halevi ordonne des préparatifs en vue d’un incident majeur.

Israël disposait de multiples sources d’information sur les exercices et autres préparatifs du Hamas en vue d’un assaut dans les semaines précédant le 7 octobre, y compris, semble-t-il, un plan d’attaque du Hamas datant de 2022.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.