Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Gallant : Tsahal a intensifié ses attaques contre le Hezbollah après d’intenses combats au nord

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant (au centre) participant à une réunion de simulation de guerre, le 15 février 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant (au centre) participant à une réunion de simulation de guerre, le 15 février 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a déclaré que l’armée avait intensifié ses attaques contre le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah d’un niveau sur les dix, et a averti que « les avions de l’armée de l’air qui volent actuellement dans le ciel du Liban sont équipés de bombes plus lourdes pour des cibles plus éloignées ».

S’exprimant lors d’une simulation de guerre menée par le comité de préparation aux situations d’urgence, Gallant a expliqué qu’ils étaient réunis à la suite d’une « journée intense dans le nord », après le tir d’une salve de roquettes mortelle sur le quartier général du Commandement du Nord de l’armée israélienne.

Selon lui, le Hezbollah a progressé d’un demi-pas, tandis qu’Israël a progressé d’un pas avec sa réponse contre le groupe terroriste, « mais c’est un pas sur dix ».

« Nous pouvons attaquer non seulement à 20 kilomètres [de la frontière], mais aussi à 50 kilomètres, à Beyrouth et partout ailleurs », a précisé Gallant.

« Nous ne voulons pas en arriver à cette situation, nous ne voulons pas entrer en guerre, mais nous souhaitons plutôt parvenir à un accord qui permettra le retour en toute sécurité des habitants du nord dans leurs foyers, dans le cadre d’un processus d’accord », a-t-il ajouté, faisant référence aux 80 000 Israéliens déplacés par les attaques quotidiennes du Hezbollah.

« Mais s’il n’y a pas d’autre choix, nous agirons pour ramener [les résidents] et créer les conditions de sécurité adéquates. Cela doit être clair pour nos ennemis comme pour nos amis. Et comme l’État d’Israël, l’establishment de la Défense et Tsahal l’ont prouvé ces derniers mois, lorsque nous le disons, nous le pensons », a t-il fait remarquer.

La réunion, à laquelle ont participé plusieurs ministres du gouvernement, des responsables de la Défense et d’autres responsables civils, a simulé un scénario de guerre dans le nord d’Israël, avec des dégâts potentiels sur les lignes électriques, des problèmes de transport de nourriture et des évacuations médicales complexes, selon le ministère de la Défense.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.