Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Gaza: une famine peut encore être « évitée », selon l’ONU

Une famine peut encore être « évitée » à Gaza si Israël permet aux agences humanitaires d’y faire rentrer plus d’aide, a plaidé dimanche le chef de l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), Philippe Lazzarini.

« C’est une catastrophe provoquée par l’homme (…) Le monde s’était engagé à ne plus jamais permettre de famine », a écrit M. Lazzarini sur X (ex-Twitter).

Selon lui, « la famine peut encore être évitée par une volonté politique authentique d’accorder l’accès et la protection à une aide significative ».

La situation est particulièrement alarmante dans le nord, en proie « au chaos et à la violence », selon le Programme alimentaire mondial (PAM), qui y a suspendu mardi la distribution de son aide, en raison des combats ou des foules affamées qui se jettent sur les camions pour les piller.

Dimanche, l’organe du ministère de la Défense israélien qui coordonne les activités civiles dans les territoires palestiniens, le Cogat, a déclaré que 245 camions d’aide avaient pu être « inspectés et transférés » à Gaza.

« Il n’y a pas de limite à la quantité d’aide humanitaire qui peut entrer à Gaza pour la population civile », a assuré le Cogat, qui contrôle chaque camion entrant dans le territoire palestinien.

 

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.