Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

La fille d’Elma Avraham, négligée sur le plan médical, s’en prend au CICR

Elma Avraham a été enlevée à son domicile du kibboutz Nahal Oz par des terroristes du Hamas le 7 octobre et libérée le 26 novembre 2023. (Autorisation)
Elma Avraham a été enlevée à son domicile du kibboutz Nahal Oz par des terroristes du Hamas le 7 octobre et libérée le 26 novembre 2023. (Autorisation)

La fille de l’otage récemment relâchée Elma Avraham, qui se trouve dans un état critique après avoir été libérée des geôles du Hamas hier dans le cadre de l’accord sur les otages en cours, tient une conférence de presse animée dans laquelle elle fustige le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui n’a pas pris soin de sa mère.

S’exprimant depuis l’hôpital Soroka de Beer Sheva, où sa mère âgée de 84 ans est hospitalisée dans un état critique, Tali Amano décrit l’état épouvantable dans lequel le Hamas a rendu Elma, après avoir refusé de lui fournir ses médicaments quotidiens pendant plus de 50 jours.

« Ma mère ne méritait pas de revenir ainsi », dit-elle. « Ma mère a été négligée sur le plan médical. La Croix-Rouge a refusé de lui apporter ses médicaments. Elle est arrivée avec un rythme cardiaque de 40 bpm et une température corporelle de 28 °C, sur le point de rendre l’âme, entièrement meurtrie.

« Elle a été abandonnée deux fois – une fois le 7 octobre, et une deuxième fois par toutes les organisations qui auraient dû la sauver », accuse Amano.

« J’espère qu’ils n’ont pas réussi à la vaincre », dit-elle en exprimant l’espoir qu’elle se rétablisse.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.