Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

La fille d’un otage visite le tunnel reconstitué à Tel Aviv : « J’en tremble »

Ela Ben Ami, tenant une affiche montrant son père Ohad, qui est détenu à Gaza, à la sortie d'un tunnel reconstitué du Hamas dévoilé pendant un rassemblement marquant le centième jour de captivité des otages, une initiative prise par le Forum des Otages et des portés-disparus sur la place des Otages de Tel Aviv, le 13 janvier 2024. (Crédit : Marco Longari / AFP)
Ela Ben Ami, tenant une affiche montrant son père Ohad, qui est détenu à Gaza, à la sortie d'un tunnel reconstitué du Hamas dévoilé pendant un rassemblement marquant le centième jour de captivité des otages, une initiative prise par le Forum des Otages et des portés-disparus sur la place des Otages de Tel Aviv, le 13 janvier 2024. (Crédit : Marco Longari / AFP)

Ela Ben Ami, dont les parents ont été pris en otage par le Hamas, le 7 octobre, alors qu’ils se trouvaient dans leur maison du kibboutz Beeri, a visité le tunnel du Hamas qui a été reconstitué sur la Place des Otages de Tel Aviv.

Sa mère Raz a été relâchée pendant le cessez-le-feu temporaire du mois de novembre mais son père, Ohad, est encore à Gaza. Tous les deux avaient été enlevés séparément et ils avaient été gardés en détention à deux endroits distincts.

« J’en tremble. Pendant presque cent jours, les otages n’ont pas pu quitter ça », a-t-elle confié devant les caméras de la Douzième chaîne, tenant une pancarte à l’effigie de son père à la main.

Un grand nombre des otages seraient maintenus par le Hamas dans les profondeurs des tunnels de Gaza.

« Je sais que mon père est blessé. Il a des vertiges mais je ne sais pas de quels médicaments il aurait besoin actuellement », a-t-elle dit, faisant référence à l’annonce, faite vendredi, que les traitements vitaux pour les captifs leur seraient transmis dans les prochains jours.

« Je ne sais pas si elle a dû traverser ça », a ajouté Ela, évoquant sa mère. « Elle ne me l’a pas dit. Mais je sais maintenant pourquoi elle ne réussit pas à dormir la nuit, elle est dans un terrible état », a-t-elle poursuivi.

Ela Ben Ami a appelé les membres du gouvernement à venir à Tel Aviv et à visiter le tunnel pour qu’ils comprennent pourquoi il est déterminant de conclure immédiatement un accord pour les faire libérer.

Elle a aussi demandé au public de venir sur la place ce soir, à 20 heures, à l’occasion de 24 heures d’évènements qui marqueront le triste cap de cent jours de captivité des otages depuis l’attaque brutale commise par le Hamas dont les hommes armés ont tué 1 200 personnes, enlevant aussi 240 personnes prises en otage au sein de l’enclave côtière.

« J’appelle tout le monde à venir sur la place, j’appelle tout le monde à nous défendre de façon à ce que nous ne soyons pas seuls », a-t-elle dit.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.