Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

La hausse du budget des implantations pas destinée à la sécurité ; tollé à la Knesset

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Le ministre israélien des Finances Bezalel Smotrich participant à une conférence de presse au ministère des Finances, à Jérusalem, le 19 octobre 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le ministre israélien des Finances Bezalel Smotrich participant à une conférence de presse au ministère des Finances, à Jérusalem, le 19 octobre 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Un chaos s’est déclenché au sein de la commission des Finances de la Knesset lorsque les députés de l’opposition découvrent qu’aucun des 368 millions de shekels destinés au ministère des implantations et des projets nationaux dans le budget national actualisé n’est affecté aux exigences de sécurité dans les implantions de Cisjordanie, malgré les déclarations contraires du ministre des finances Bezalel Smotrich et de la ministre des Implantations Orit Strock.

Les fonctionnaires du ministère des Finances fournissent des détails sur les augmentations budgétaires en commission, notamment 70 millions de shekels pour les groupes d’activisme social, 94 millions de shekels pour le Département des implantations de l’Organisation sioniste mondiale, qui construit et développe des petites villes et des implantations dans tout le pays et en Cisjordanie, 32 millions pour le soutien aux académies prémilitaires et 38 millions pour le département de l’identité juive au sein du ministère des Implantations.

Quelque 110 millions de shekels alloués aux besoins de sécurité ont été mis de côté dans des postes budgétaires « de réserve » à utiliser en cas de nécessité, mais ces fonds de réserve doivent encore être approuvés par le département juridique du ministère des Finances.

« Le ministre des Finances a déclaré que l’argent était destiné aux besoins de sécurité. C’est un menteur ! », s’écrie Naor Shiri, député de Yesh Atid.

Le député travailliste Naama Lazimi dénonce le budget du ministère des Implantations comme un « vol », ajoutant que « rien dans ce budget n’est lié à la sécurité de la Judée et de la Samarie [la Cisjordanie] ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.