Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

La présidente de la Commisson européenne en Egypte samedi

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'exprimant lors d'une conférence de presse sur l'Ukraine, au siège de l'UE à Bruxelles, le 24 février 2022. (Crédit : Kenzo Tribouillard/Pool Photo via AP)
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'exprimant lors d'une conférence de presse sur l'Ukraine, au siège de l'UE à Bruxelles, le 24 février 2022. (Crédit : Kenzo Tribouillard/Pool Photo via AP)

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen va se rendre samedi en Egypte et en Jordanie, a annoncé mercredi son porte-parole sur X (ex-Twitter). Elle rencontrera le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avant de se rendre dans le Sinaï, près de la frontière avec Israël, à l’occasion de l’arrivée d’un convoi humanitaire de l’UE, a précisé Eric Mamer. Elle rencontrera ensuite en Jordanie le roi Abdallah II, a-t-il ajouté. Mme von der Leyen s’était rendue en Israël le 13 octobre, moins d’une semaine après l’attaque meurtrière lancée par le Hamas sur le sol israélien le 7 octobre.

Lors d’un discours devant les ambassadeurs européens début novembre, Mme von der Leyen avait rappelé la nécessité de réfléchir dès à présent au « jour d’après » la guerre entre Israël et le Hamas. Elle avait alors énoncé un certain nombre de principes, à commencer par la nécessité que le Hamas ne contrôle plus la bande de Gaza, où il est au pouvoir depuis 2007. Elle s’est également prononcé contre tout déplacement forcé de la population palestinienne de Gaza. La bande de Gaza ne peut pas être un « sanctuaire pour les terroristes », avait-elle alors déclaré.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sera également au Moyen-Orient à partir de jeudi pour des entretiens en Israël, à Ramallah dans les Territoires palestiniens, à Bahrein, en Arabie saoudite, au Qatar et en Jordanie. Plusieurs idées sont en discussion pour empêcher le maintien à Gaza du Hamas dont celle préconisant un rôle pour « une » Autorité palestinienne, a affirmé M. Borrell lundi lors d’un conseil des ministres des Affaires étrangères. L’UE estime cependant qu’elle doit jouer un rôle, mais uniquement après s’être réformée.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.