L’armée détruit la tour Al Jalaa à Gaza
Rechercher

L’armée détruit la tour Al Jalaa à Gaza

L’armée israélienne a détruit la tour Al Jalaa à Gaza. Le bâtiment abrite plusieurs médias à Gaza, dont Al Jazeera et l’Associated Press (AP).

L’armée a appelé les occupants plus tôt et leur a dit que le bâtiment serait bombardé dans l’heure.

Il a également envoyé un missile « roof-knocking » pour prévenir les occupants du bâtiment afin qu’ils quittent les lieux à temps.

« Une frappe israélienne a dévasté la tour qui abrite les bureaux d’AP dans la ville de Gaza », a écrit sur Twitter Jon Gambrell, un journaliste de l’agence américaine.

« L’armée a prévenu le propriétaire de la tour dans laquelle AP a ses locaux qu’elle serait ciblée » par une frappe, avait-il écrit peu de temps avant.

« Des bombes pourraient tomber sur notre bureau. Nous avons couru les escaliers depuis le 11e étage et regardons maintenant le bâtiment de loin, priant pour que l’armée finisse par se rétracter » avait tweeté peu de temps avant le raid Fares Akram, correspondant pour l’AP à Gaza.

Des journalistes de l’AFP ont vu la tour de 13 étages se faire pulvériser par plusieurs missiles.

La chaîne Al-Jazeera a confirmé sur Twitter que ses locaux étaient dans ce bâtiment et a retransmis en direct les images de la tour s’effondrer.

Outre ses occupants civils, le journaliste militaire de la Douzième chaîne émet l’hypothèse que « des bâtiments comme celui-ci » comprennent « des cyber-centres, des magasins d’armes et divers centres de communication» utilisés par les groupes terroristes de Gaza.

C’est vous qui le dites...