Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Le Hamas annonce un bilan de 21 100 Gazaouis morts

Des Palestiniens pleurant la mort de leurs proches suite à une frappe israélienne sur le camp de réfugiés de Maghazi, le 25 décembre 2023. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Des Palestiniens pleurant la mort de leurs proches suite à une frappe israélienne sur le camp de réfugiés de Maghazi, le 25 décembre 2023. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Les autorités chargées de la santé à Gaza, qui sont placées sous le contrôle du groupe terroriste palestinien du Hamas, ont annoncé la mort de 21 100 personnes – bien que ce chiffre reste invérifiable.

Le Hamas est accusé de gonfler le nombre des victimes civiles et d’y inclure les Palestiniens tués par les roquettes tirées par les factions terroristes qui retombent dans la bande.

Le Hamas ne fait pas non plus de distinction, dans ce bilan, entre les civils et les terroristes. L’armée déclare avoir abattu 8 000 membres de l’organisation à Gaza, notant également qu’un millier d’hommes armés avaient été tués dans le sillage immédiat du 7 octobre – un chiffre distinct du premier.

Israël a lancé sa guerre contre le Hamas après l’attaque sans précédent qui a été perpétrée par les terroristes dans le sud du pays, le 7 octobre. Ils avaient massacré 1 200 personnes sur le sol israélien, des civils en majorité. 240 personnes approximativement avaient été kidnappées et prises en otage au sein de l’enclave côtière.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.