Le test du dirigeant du Mossad négatif
Rechercher

Avec 8 nouveaux décès, le bilan du COVID-19 grimpe à 34 ; 6 808 cas confirmés

Le ministère de la Santé a déclaré que 107 personnes se trouvaient dans un état grave, dont 83 sous respirateur artificiel ; au total, 334 personnes ont guéri du virus

  • Des gens portent des masques pour se protéger du coronavirus alors qu'ils achètent du matzah, un pain non levé traditionnellement consommé pour Pessah, dans un supermarché de Jérusalem, le 31 mars 2020.
(Yossi Zamir/Flash90)
    Des gens portent des masques pour se protéger du coronavirus alors qu'ils achètent du matzah, un pain non levé traditionnellement consommé pour Pessah, dans un supermarché de Jérusalem, le 31 mars 2020. (Yossi Zamir/Flash90)
  • Des voyageurs israéliens, qui avaient été bloqués en Amérique du sud, arrivent à l'aéroport Ben Gurion, le 23 mars 2020, depuis Sao Paolo via New York. (Tomer Neuberg/Flash90)
    Des voyageurs israéliens, qui avaient été bloqués en Amérique du sud, arrivent à l'aéroport Ben Gurion, le 23 mars 2020, depuis Sao Paolo via New York. (Tomer Neuberg/Flash90)
  • Des agents du Magen David Adom portant des vêtements de protection comme mesure préventive contre le coronavirus, vus lors de l'évacuation d'un homme suspecté de coronavirus à l'hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 30 mars 2020. (Yossi Zamir/Flash90)
    Des agents du Magen David Adom portant des vêtements de protection comme mesure préventive contre le coronavirus, vus lors de l'évacuation d'un homme suspecté de coronavirus à l'hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 30 mars 2020. (Yossi Zamir/Flash90)
  • Un policier palestinien à un poste de contrôle pour réceptionner et enregistrer les travailleurs sortant d'un poste de contrôle de l'armée israélienne, sur le chemin du retour à la fin d'une journée de travail en Israël, près du village de Nilin en Cisjordanie, à l'ouest de Ramallah, le mercredi 25 mars 2020. (AP/Nasser Nasser)
    Un policier palestinien à un poste de contrôle pour réceptionner et enregistrer les travailleurs sortant d'un poste de contrôle de l'armée israélienne, sur le chemin du retour à la fin d'une journée de travail en Israël, près du village de Nilin en Cisjordanie, à l'ouest de Ramallah, le mercredi 25 mars 2020. (AP/Nasser Nasser)
  • Une ligne de métro presque déserte pendant le confinement dû à la propagation du coronavirus à Londres, le 31 mars 2020 (Crédit :  AP Photo/Alberto Pezzali)
    Une ligne de métro presque déserte pendant le confinement dû à la propagation du coronavirus à Londres, le 31 mars 2020 (Crédit : AP Photo/Alberto Pezzali)
  • Le personnel médical contrôle les personnes à l'intérieur de leur voiture pour savoir si elles présentent des symptômes du COVID-19 à Guarulhos, dans la banlieue de Sao Paulo, au Brésil, le lundi 30 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Andre Penner)
    Le personnel médical contrôle les personnes à l'intérieur de leur voiture pour savoir si elles présentent des symptômes du COVID-19 à Guarulhos, dans la banlieue de Sao Paulo, au Brésil, le lundi 30 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Andre Penner)
  • Un garde au marché de Mahane Yehuda fermé, à Jérusalem, le 29 mars 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
    Un garde au marché de Mahane Yehuda fermé, à Jérusalem, le 29 mars 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le Times of Israël en français suit pour vous les événements liés au coronavirus en Israël et dans le monde :

3 hommes succombent au coronavirus

Le nombres de décès liés au coronavirus en Israël est de 29, après que 3 patients hommes ont succombé à la maladie.

Un homme de 77 ans, présentant des antécédents médicaux complexes, est décédé au centre médical HaEmek de Afula, selon l’hôpital.

Un autre homme, âgé de 95 ans, a succombé au virus au centre médical Sheba, aux abords de Tel Aviv, a fait savoir l’hôpital.

Un homme de 78 ans est également décédé du coronavirus au centre médical Barzilai d’Ashkelon. Son identité n’a pas été révélée mais l’hôpital a fait savoir qu’il avait été admis à l’hôpital la semaine dernière.

Le centre médical a souligné qu’il souffrait déja de maladies pré-existantes avant de contracte le Covid-19.

« Son état s’est détérioré au cours du week-end et il a été mis sous respirateur. La nuit dernière, sa situation s’est nettement aggravée et, malgré un traitement avec toutes les mesures possibles, le patient est décédé », indique l’hôpital dans un communiqué.

Une école juive de LA fait don de 2 000 masques à l’hôpital local et à la police

Une école juive de Los Angeles a fait don de 2 000 masques N95 à un centre médical local et à la police locale.

Le lycée de Toledo, dans le quartier de West Hills, a déclaré dans un communiqué que lors d’un nettoyage approfondi du campus, des boîtes de masques achetés pour la communauté scolaire lors des incendies de l’automne dernier ont été retrouvées.

L’école a donné 700 de ces masques au département de police de West Hills Los Angeles et 1 300 au centre médical de Woodland Hills, selon l’école.

« Si nous pouvons avoir ne serait-ce qu’un petit impact sur les organisations qui font la différence dans ce monde… alors c’est gagnant-gagnant », a déclaré Mark Shpall, le directeur de l’école.

Shpall a confié au magazine People que l’école prévoit également de donner dix caisses de papier toilette, neuf caisses de serviettes en papier, cinq caisses de désinfectant pour les mains et huit caisses de lingettes Clorox à Beit T’Shuvah, un centre local pour toxicomanes juifs, qui a demandé de l’aide pour obtenir des fournitures supplémentaires.

– JTA

Une école juive de New York intente une action en justice contre un hôtel de Miami Beach

Une école juive de New York a intenté une action en justice contre un hôtel de Miami Beach pour obtenir un remboursement après avoir annulé un séjour de 10 nuits pour Pessah en raison de la crise du coronavirus.

Les étudiants, les parents et le personnel de la yeshiva Magen David de Brooklyn avaient loué 621 chambres pour environ 1 200 personnes dans le cadre du programme d’avril à l’hôtel Eden Roc. L’acompte versé pour ces vacances s’élevait à 2,3 millions de dollars.

L’école a déposé sa plainte au tribunal de Miami-Dade Circuit Court, a rapporté mardi le Miami Herald, sur la base d’une clause du contrat qui stipule que la réservation peut être annulée en cas d’une « épidémie ». L’hôtel demande que l’événement soit reprogrammé plus tard dans l’année ou se déroule comme prévu.

La yeshiva Magen David a annulé l’événement avant le 18 mars, a rapporté le journal, et deux jours plus tard, les New-Yorkais ont reçu l’ordre de se confiner, les voyages étant interdits. Parallèlement, Miami Beach a ordonné aux hôtels de fermer et d’annuler les réservations.

– JTA

620 nouveaux cas signalés en 24 heures, soit 6 211 au total

Le ministère de la Santé a fait état de 620 nouveaux cas de coronavirus depuis hier matin, ce qui porte à 6 211 le nombre total de porteurs du virus. 107 patients sont dans un état grave.

Le ministère a indiqué que 127 personnes sont dans un état modéré et l’écrasante majorité des personnes contaminées – 5 659 – ne présentent que des symptômes légers. Par ailleurs, 289 personnes se sont complètement rétablies.

Un homme de 87 ans décède du coronavirus à Beer Sheva , 30e victime en Israël

Un homme de 87 ans est décédé du coronavirus au centre médical Soroka de Beer Sheva, a fait savoir l’hôpital. Sa mort porte à 30 le nombre de victimes de la pandémie en Israël.

L’homme était résident d’une maison de retraite à Beer Sheva. La ville est devenue un épicentre de la maladie.

Selon l’hôpital, l’homme a été amené hier de sa résidence pour personnes âgées pour être hospitalisé. Il était dans un état critique. Il est mort tôt ce matin, selon Soroka.

Bar Siman-Tov en auto-quarantaine ; il travaillera de chez lui

Le directeur général du ministère de la Santé Moshe Bar Siman-Tov va devoir s’isoler après avoir été en contact avec le ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui a été testé positif au coronavirus, selon le ministère.

Il continuera à gérer la lutte nationale contre la pandémie depuis son isolement.

« Bar Siman-Tov restera en quarantaine dans un endroit spécial équipé d’un espace de travail et d’outils de communication adaptés », a précisé le ministère.

Le directeur général a déclaré que le ministère s’était préparé à cette éventualité.

Le directeur général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman Tov, lors d’une conférence de presse au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 11 mars 2020. (Flash90)

« Nous avions planifié une telle possibilité et nous nous y étions préparés. Je continuerai à gérer la situation avec mes collègues grâce aux outils numériques », a-t-il dit.

« Tout le monde peut avoir besoin d’être mis en quarantaine et nous devons respecter les ordres. Je continue à demander aux citoyens d’Israël de se conformer aux directives du ministère de la Santé », a ajouté Bar Siman-Tov.

Un homme de 72 ans décède à Tel Aviv ; 31e victime du Covid-19

Un homme de 72 ans est mort du coronavirus à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv pendant la nuit, selon le centre médical, ce qui porte le nombre de décès à 31 dans le pays.

Selon l’hôpital, l’homme, dont le nom n’a pas encore été divulgué, avait « de nombreuses maladies pré-existantes » lorsqu’il a contracté la maladie.

Il a été amené à l’hôpital le 26 mars et est mort la nuit dernière, selon un communiqué publié par Ichilov.

Le président Rivlin racontera des contes aux enfants, en direct, à 11h45

Le président Reuven Rivlin a annoncé qu’il organisera une autre manifestation de contes pour enfants à 11h45 ce jeudi.

Le président a précisé qu’il lira le livre pour enfants Shmulikipod, sur un hérisson – en hébreu, kipod – nommé Shmulik, un classique de la littérature jeunesse en hébreu.

Rivlin a indiqué que sa lecture sera diffusée sur les chaînes de télévision éducatives et sur sa page Facebook à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/ReuvenRivlin/.

Shelah veut verser immédiatement les subventions des soldats en fin de service

Ofer Shelah, député de Yesh Atid, a proposé de faire bénéficier aux soldats qui ont récemment fini leur service militaire un accès immédiat à une bourse qu’ils perçoivent normalement jusqu’à cinq ans après leur service, ceci afin d’atténuer les difficultés économiques liées à la pandémie de coronavirus.

Lorsque les soldats quittent l’armée, ils reçoivent immédiatement une somme d’argent, ainsi qu’une subvention plus importante – connue en hébreu sous le nom de pikadon – à laquelle ils ne peuvent accéder que pour payer leur scolarité ou leur formation professionnelle, pour ouvrir une entreprise, après s’être mariés, pour acheter une maison ou après cinq ans.

Shelah a suggéré d’amender la lois afin de donner aux soldats ayant récemment quitté l’armée, un accès immédiat à ce fonds, jusqu’à 10 000 shekels, d’ici la fin de l’année.

« Un soldat récemment libéré serait autorisé à recevoir une somme d’argent de ce fonds, inférieure à 10 000 shekels, pour faire face à la crise du coronavirus », dit Shelah.

Le député a affirmé que le ministère de la Défense a déjà approuvé la proposition et que le ministère des Finances l’examinera aujourd’hui.

Le chômage continue à grimper, mais la hausse ralentit

Plus de 7 200 Israéliens se sont inscrits pour toucher des allocations chômage au cours des dernières 24 heures, portant le taux de chômage du pays à 24,6 % dans le contexte de la pandémie de coronavirus, selon le Bureau du Travail.

L’instance gouvernementale a indiqué que 7 290 personnes ont sollicité des allocations chômage auprès de l’Institut national de sécurité sociale israélien, après avoir été soit licenciées, soit mises en congé sans solde.

Au total, 866 907 personnes ont déposé une demande au cours du mois dernier, dont 89,3 % ont été mises en congé et 6,6 % ont été licenciées, selon le Bureau du Travail.

Netanyahu de nouveau en quarantaine après avoir rencontré Litzman

Le Premier ministre par intérim Benjamin Netanyahu sera de nouveau placé en quarantaine après avoir rencontré le ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui a été testé positif au coronavirus, a fait savoir son bureau.

Netanyahu est sorti de quarantaine la nuit dernière après avoir rencontré une conseillère qui avait contracté le Covid-19.

Netanyahu travaillera depuis sa résidence de Jérusalem jusqu’à mercredi – en supposant que ses tests de dépistage du coronavirus soient négatifs – conformément aux instructions du ministère de la Santé et aux conseils de son médecin personnel, a déclaré le porte-parole du premier ministre, Shir Cohen, dans un communiqué.

– avec Raphael Ahren

Le PDG de l’hôpital Hadassah et la cheffe de la santé publique en quarantaine

Le chef des services de santé publique du ministère de la Santé et le PDG de l’un des plus grands hôpitaux d’Israël sont les derniers hauts fonctionnaires du gouvernement à être mis en auto-quarantaine après que le ministre de la Santé Yaakov Litzman a été testé positif au coronavirus.

Le Prof. Sigal Sadetsky, chef des services de santé publique au ministère de la Santé, s’exprime lors d’une conférence de presse sur le COVID-19 à Tel Aviv, le 27 février 2020. (Crédit : Avshalom Sassoni / Flash90)

Sigal Sadetzki, cheffe des services de santé publique au ministère de la Santé, a déclaré qu’elle continuera à travailler pendant cette période d’isolement, ajoutant que c’est « le moyen le plus efficace d’arrêter et de ralentir la pandémie ».

Zeev Rothstein, PDG de l’hôpital Hadassah de Jérusalem, a déclaré dans un communiqué que lui aussi entre en quarantaine à son domicile après avoir rencontré Litzman plus tôt cette semaine.

« Bien que nous ayons maintenu une distance de deux mètres et qu’il n’y ait eu aucun contact physique entre nous – pas même un contact au niveau du coude – j’ai décidé d’entrer en quarantaine », a dit Rothstein.

Il dit qu’il continuera à diriger l’hôpital depuis chez lui.

Le chef de la Eda Haredit testé positif au Covid-19

Le chef de la Eda Haredit, un groupe antisioniste ultra-orthodoxe radical basé à Jérusalem, a contracté le coronavirus.

Le rabbin Yitzchok Tuvia Weiss a été diagnostiqué après avoir été admis à l’hôpital Hadassah hier avec une forte fièvre et une baisse de tension, ont rapporté les médias ‘haredi.

Si la Eda Haredit avait initialement refusé de fermer ses établissements scolaires conformément aux instructions du gouvernement, elle a publié lundi un avis enjoignant à ses fidèles de la communauté ultra-orthodoxe de tenir compte des ordres du ministère de la Santé, sous peine de commettre un « grand péché ».

Les villes ultra-orthodoxes caracolent en tête de la liste des villes du pays les plus touchées par le coronavirus. Mercredi matin, 730 personnes au total étaient atteintes du virus à Bnei Brak. À Jérusalem, 780 personnes au total avaient le virus, contre 650 la veille.

— Sam Sokol

Un avion El Al atterrit en Australie pour rapatrier 280 Israéliens

Un avion de la compagnie El Al a atterri à Melbourne, en Australie, et repartira avec à son bord 280 Israéliens qui étaient coincés dans le pays, selon la Douzième chaîne.

Ces dernières semaines, le ministère israélien des Affaires étrangères a rapatrié des centaines d’Israéliens qui vivaient à l’étranger ou étaient en déplacement, et qui se sont retrouvés bloqués suite aux mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus.

Le vol devrait décoller de Melbourne dans la journée.

Calme relatif à Bnei Brak ; la police se préparer à isoler la ville

La ville de Bnei Brak, lourdement touchée par le coronavirus, est relativement calme, avec peu de mouvement dans les rues, alors que la police se prépare à ouvrir des points de contrôle à ses entrées et sorties pour la couper efficacement du reste du pays afin d’arrêter la propagation de la maladie.

Les images vidéo de la Douzième chaîne montrent une circulation limitée autour de la ville malgré le fait que les barrages routiers n’ont pas encore été mis en service.

Selon le reportage télévisé, la police devrait commencer à appliquer les restrictions sous peu.

Coronavirus : près d’un porteur sur 7 est originaire de Bnei Brak

Près d’un patient sur sept touché par le coronavirus vient de la ville de Bnei Brak, devenu un point sensible majeur de l’épidémie, avec quelque 900 cas, selon les statistiques du ministère de la Santé.

Ces 900 cas – sur les 6 211 que compte le pays – en font la deuxième ville la plus touchée après Jérusalem, avec ses 916 diagnostics confirmés sur une population environ cinq fois supérieure à celle de Bnei Brak.

Tel Aviv compte 324 cas confirmés, suivie de Petah Tikva avec 127, Rishon Lezion avec 121 et Haïfa avec 81.

Un homme de 77 ans décède du Covid-19 à Ashkelon

Un homme de 77 ans est décédé du coronavirus au centre médical Barzilai de la ville d’Ashkelon, selon l’hôpital, ce qui porte le nombre de décès dans le pays à 32.

Le centre médical indique que l’homme, dont le nom n’a pas encore été divulgué, a été admis à l’hôpital le 22 mars.

« Son état s’est détérioré et il a été transféré il y a quelques jours en soins intensifs. Au cours des deux derniers jours, sa situation s’est beaucoup aggravée et malgré des traitements avec tous les équipements possibles, le patient est décédé », a fait savoir l’hôpital.

Le centre médical a précisé qu’il avait des antécédents médicaux.

21 Palestiniens testés positifs au Covid-19, soit 155 au total – AP

L’Autorité palestinienne a fait état de 21 nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte à 155 le nombre total de porteurs palestiniens.

Kamal al-Shakhra, directeur général des soins primaires au ministère de la Santé de l’AP, affirme que la plupart des Palestiniens qui ont contracté la maladie ont été contaminés alors qu’ils travaillaient en Israël.

— avec Adam Rasgon

L’homme de 87 ans décédé à Beer Sheva identifié

Le patient atteint du coronavirus, décédé plus tôt dans la journée à Beer Sheva, a été identifié comme étant Michael Jackson, 87 ans.

Jackson est le troisième résident de la résidence pour personnes âgées de Mishan à Beer Sheva à mourir de la maladie, après une épidémie dans l’établissement.

Les enfants de Jackson ont déclaré au site d’information Walla qu’il semble avoir été contaminé par un autre résident de l’établissement, à côté duquel il était souvent assis.

Plus de 7 800 tests de Covid-19 ont été effectués mercredi

Le ministère de la Santé a indiqué que 7 833 tests de dépistage du coronavirus ont été effectués dans tout le pays au cours des dernières 24 heures.

La majorité d’entre eux ont été réalisés par le service d’urgence du Magen David Adom, qui effectue des tests à domicile et dans des centres de dépistage itinérants à travers Israël.

Selon le MDA, environ 1 200 personnes ont été testées à Tel Aviv, près de 900 à Jérusalem, plus de 1 000 à Haïfa et environ 650 à Beer Sheva.

Bennett à Bnei Brak pour évaluer la situation face à la crise sanitaire

Le ministre de la Défense Naftali Bennett s’est rendu dans la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak pour évaluer la gestion de la crise dans cette banlieue de Tel Aviv en proie à une importante épidémie de coronavirus.

Equipé d’un masque facial mais sans gants, Bennett s’est rendu dans les magasins et supermarchés de la ville et a rencontré le maire, Avraham Rubinstein, et le chef du groupe de travail sur le coronavirus, le major-général (réserviste) Roni Numa, selon son bureau.

« Les habitants de Bnei Brak ont un comportement exceptionnel. Les soldats de l’armée israélienne ont apporté leur soutien aux habitants de Bnei Brak, qui sont nos frères. La situation à Bnei Brak est complexe, mais je suis heureux de constater que les habitants réagissent de manière positive au respect des directives », a déclaré le Bennett dans un communiqué.

Selon le directeur de Maccabi, 38 % des habitants de Bnei Brak sont porteurs du virus

Le PDG de l’un des quatre prestataires de soins de santé publique d’Israël estime que près de 40 % des habitants de Bnei Brak ont contracté le coronavirus, un chiffre bien plus élevé que le nombre actuel de cas confirmés dans la ville ultra-orthodoxe.

Le Dr Ran Saar, qui dirige le prestataire de soins de santé Maccabi, a déclaré à la commission spéciale de la Knesset sur le coronavirus que le gouvernement devait prendre des mesures dans la ville pour empêcher les résidents de se contaminer mutuellement pendant les fêtes de Pessah, afin d’éviter une catastrophe.

« Maccabi soigne la moitié des habitants de Bnei Brak, et selon divers indicateurs, environ 38 % des habitants de Bnei Brak sont malades, soit 75 000 personnes », a-t-il dit à la commission.

Le député de Yesh Atid, Ofer Shelah, qui préside la commission, a précisé par la suite que Saar faisait spécifiquement référence à environ 75 000 personnes atteintes du coronavirus.

« J’appelle tous les bureaux responsables à déployer la police avant les fêtes de Pessah. Sinon, la situation va s’aggraver. Bnei Brak est une ville avec une importante population âgée, et nous nous retrouverons avec beaucoup, beaucoup plus de morts à Bnei Brak si nous ne nous préparons pas », dit-il.

Selon Shelah, l’estimation dramatique de Saar nécessite une action immédiate.

« D’après les différents prestataires de soins, il semble que le public ultra-orthodoxe ait peur de se faire dépister avant Pessah, et les décisions en la matière au niveau gouvernemental font défaut et sont influencées par des considérations politiques », a dit Shelah.

Un homme de 90 ans décède du coronavirus à Tel Aviv ; le 7e décès de la journée

Un nonagénaire a succombé au coronavirus à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv. Son décès porte à 33 le nombre de morts du Covid-19 en Israël.

Le centre médical indique que l’homme, dont le nom n’a pas encore été divulgué, avait des antécédents médicaux avant de contracter la maladie.

L’homme de 90 ans est le septième à décéder du coronavirus ce jeudi.

L’indeminisation des travailleurs indépendants validée par le gouvernement

Le gouvernement a approuvé une mesure visant à accorder des indemnités aux travailleurs indépendants, à hauteur de 6 000 shekels. Ils sont les plus durement touchés, sur le plan économique, pendant cette pandémie de coronavirus, et n’ont pas le filet de sécurité qu’offre le salariat.

Le bureau du Premier ministre a déclaré que cette décision a été approuvée par la cabinet de sécurité suite à un vote par téléphone. Les fonds seront débloqués par l’autorité fiscale.

De plus, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a l’intention d’étendre sa proposition d’allocation ponctuelle pour les enfants et les retraités – 500 shekels par enfant, dans la limite de 4 enfants – et d’y inclure les Israéliens en situation de handicap, qui recevront chacun 500 shekels.

Israël suspend certaines démolitions en Cisjordanie pendant la crise

L’Etat hébreu a annoncé qu’il suspendait certaines démolitions en Cisjordanie pendant la crise du nouveau coronavirus. Les détails de cette annonce n’étaient pas clairs dans l’immédiat.

– AFP

Les laboratoires israéliens à court de réactifs pour les tests de dépistage

Les laboratoires médicaux à travers Israël sont à court de produits réactifs nécessaires pour les tests de dépistage du coronavirus, a rapporté la Douzième chaîne.

La chaîne a cité des responsables de laboratoires qui avertissent que, dans deux jours, ils ne pourront plus faire de tests, car les réactifs seront épuisés.

Ouverture d’installations de dépistage à Mea Shearim et Jérusalem-Est

Un centre de dépistage du coronavirus a été ouvert près de Mea Shearim, un quartier ultra-orthodoxe de Jérusalem, a annoncé le maire de la ville, Moshe Lion.

Plus tôt dans la journée, un centre de test « drive-in » avait également ouvert dans le quartier de Jabel Mukaber à Jérusalem-Est.

Le test du dirigeant du Mossad négatif

Yossi Cohen, le dirigeant du Mossad, a été testé négatif au coronavirus.

Le test a été effectué après que le responsable de l’agence de renseignements a été placé en quarantaine après avoir été proche du ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui a été testé positif au virus.

Le chef du Mossad, Yossi Cohen, lors d’une cyberconférence à l’université de Tel Aviv, le 14 juin 2019. (Crédit : Flash90)

Le taux de chômage augmente à 24,9 %

Le taux de chromage a augmenté à 24,9 %, avec 879 372 personnes qui se sont inscrites aux allocations chômage en mars.

Selon le service de l’emploi israélien, on compte maintenant 1 036 586 chômeurs dans le pays.

Le nombre de cas de coronavirus grimpe à 6 808 en Israël

Il y a maintenant 6 808 cas confirmés de coronavirus en Israël, en hausse par rapport au total de 6 211 cas recensés plus tôt dans la journée.

Le ministère de la Santé a déclaré que 107 personnes se trouvaient dans un état grave, dont 83 sous respirateur artificiel. Au total, 334 personnes ont guéri du virus.

Une femme de 98 ans est morte à Jérusalem, portant à 34 le total des victimes

Une femme de 98 ans malade du coronavirus est décédée à l’hôpital Eim Kerem à Jérusalem. Il s’agit de la huitième victime israélienne à décéder du COVID-19 ce jeudi, et de la 34e au total.

Selon le radiodiffuseur Kan, il s’agissait d’une résidente de la maison de retraite Nofim, dans la capitale.

Déjà trois autres résidents du centre Nofim sont décédés avant elle. De nombreux résidents et membres du personnel de l’établissement ont été infectés par le virus.

Rivlin et Macron s’entretiennent par téléphone au sujet du coronavirus

Le président Reuven Rivlin s’est entretenu ce jeudi par téléphone avec son homologue français Emmanuel Macron au sujet du coronavirus, a indiqué son bureau.

Rivlin a souligné les efforts d’Israël afin de rapatrier les Israéliens actuellement à l’étranger, y compris en France, et a discuté d’une coopération potentielle sur la recherche sur le virus, selon un communiqué de son bureau.

Le président a également rencontré aujourd’hui l’ambassadeur britannique en Israël ainsi que Nickolay Mladenov, envoyé de l’ONU pour la paix au Moyen-Orient.

« [Rivlin] a de nouveau souligné l’importance de la coopération entre Israël et l’ONU en ce qui concerne la santé des populations de la région et l’engagement d’Israël à cette coopération », indique le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Le test du dirigeant du Mossad négatif

Yossi Cohen, le dirigeant du Mossad, a été testé négatif au coronavirus.

Le test a été effectué après que le responsable de l’agence de renseignements a été placé en quarantaine après avoir été proche du ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui a été testé positif au virus.

Le chef du Mossad, Yossi Cohen, lors d’une cyberconférence à l’université de Tel Aviv, le 14 juin 2019. (Crédit : Flash90)